Acheter un Renault Espace, une bonne affaire en 2021 ?
Technique et Pratique

Acheter un Renault Espace, une bonne affaire en 2021 ?


Renault n’a pas souhaité investir massivement pour son Espace puisqu’il n’a été restylé que très légèrement en 2019. La gamme de motorisations s’est réduite à peau de chagrin. Les ennuis, eux, hélas, sont toujours aussi nombreux.

Présenté en 2014 et commercialisé en 2015, le Renault Espace, cinquième du nom, a pris le pari de ne pas plaire aux mordus de monospace avec son style et son architecture de crossover radicalement différente. Il ne manque pourtant pas de qualités. Avec les quatre roues directrices, qui peuvent être couplées à une suspension pilotée, il propose une agilité remarquable. Il y a suffisamment de la place au deuxième rang et, c’est assez rare pour ne pas le souligner, au troisième également. Il est très confortable avec ses sièges moelleux et ses suspensions souples. Soigné en apparence, le modèle d’avant-restylage ne nous a pas convaincus dans le détail par la qualité de ses assemblages et de ses matériaux. Tandis que les soucis techniques ont été nombreux et la fiabilité des moteurs pas toujours exemplaire. Le modèle restylé, sorti en 2019, a-t-il corrigé ces défauts ? Peut-on à présent le considérer comme un modèle sans histoire ?

Fiabilité

La liste des ennuis affectant la cinquième génération de l’Espace ne s’amenuise pas. Le système multimédia R-Link cumule toujours les bugs en tout genre et, malgré l’édition fréquente de mises à jour, le dispositif 4Control, qui commande la direction sur les quatre roues, est toujours sujet aux défaillances, tandis que la boîte à double embrayage EDC est fréquemment victime de blocages ou de casse. De plus, on relève également des défaillances des capteurs de pression de pneumatiques ou de climatisation, tant au niveau du bloc de commande que du compresseur. Sur le plan mécanique, il n’y a toutefois plus rien à déplorer. Mais les nouveaux 2.0 Blue dCi de 160 et 200 ch sont encore trop récents pour être catégorique.

Qualité

Même si les versions restylées ont vu le soin porté à la fabrication de l’habitacle, légèrement amélioré, l’Espace reste très en deçà des critères de sa catégorie. Les plastiques durs sont omniprésents, les ­assemblages du mobilier de bord trop peu rigides, tandis que les coutures des selleries ont tendance à se déchirer.

Quel moteur choisir

Plus que deux moteurs pour le Renault Espace. Si vous n’aimez pas le diesel, passez votre chemin. Pourtant, on peut encore se laisser séduire par cette motorisation en 2021. Tout particulièrement pertinente sur les véhicules lourds. D’ailleurs, à ce titre, c’est le plus puissant des deux diesel qui a notre préférence.

MotorisationPuissance réellePuissance fiscaleConso mixte*Nos remarquesMotorisationdCi 160 EDCPuissance réelle160 chPuissance fiscale8 CVConso mixte*4,6 l/100 kmNos remarquesAgréable et sobre, ce bloc déçoit en relances et en charge. La boîte manque de rapidité.MotorisationdCi 200 EDCPuissance réelle200 chPuissance fiscale11 CVConso mixte*5,3 l/100 kmNos remarquesCertes, la consommation s’envole, mais les performances et l’agrément aussi.

*Données constructeur

Notre avis

L’Espace 5 confirme la difficulté de la marque au Losange à proposer des ­modèles haut de gamme capables de concurrencer les allemandes sur le terrain de la fiabilité et de la qualité. Des améliorations ont été portées, mais elles ne suffisent pas. Dommage pour ce modèle qui propose par ailleurs un certain nombre de points forts (confort, habitabilité, agrément de conduite).

Publié le 29/03/2021 Mis à jour le 29/03/2021 par La rédaction

Source de l’article

Laisser un commentaire