Peugeot 308 : les problèmes de fiabilités à connaître avant d’acheter les derniers modèles
Technique et Pratique

Peugeot 308 : les problèmes de fiabilités à connaître avant d’acheter les derniers modèles


Quelques mois, c’est ce qu’il reste à vivre à la seconde génération de la Peugeot 308. Si la française n’a rien perdu de ses facultés routières, méfiance toutefois côté fiabilité. Voici à quoi il faut s’attendre si vous vous arrêter à craquer.

Si la pandémie de Covid-19 ne perturbe pas trop le calendrier de l’industrie automobile comme il l’a si bien fait en 2020, la prochaine génération de la Peugeot 308 devrait pointer le bout de son capot au cours du premier semestre 2021. L’actuelle version vit donc ses derniers mois. Mais, comme nous avons pu nous en rendre compte à la faveur d’un dernier essai, la française demeure une référence côté comportement routier. Si l’on fait abstraction d’un multimédia daté et de ses défauts de naissance que son une habitabilité moyenne et une ergonomie discutable, il y a encore beaucoup d’arguments pour la choisir, d’autant que ses moteurs sont à jour, que son look reste dans le coup et que les bonnes affaires vont bientôt être nombreuses pour écouler les stocks. Seul bémol, la fiabilité de la française, qui ne fait toujours pas référence après huit ans de carrière. Voici donc ce que vous devez surveiller avant de signer.

Mécanique de la Peugeot 308

Attention, notamment, aux 1.2 PureTech. Performant et doté d’un petit caractère inédit, le petit 3-cylindres turbo essence demeure toutefois victime de plus en plus fréquemment de désagrégation de la courroie de distribution. Le nombre de moteurs cassés suite à ce défaut ne cesse d’augmenter. L’endurance du disque d’embrayage est également sujette à caution, certains possesseurs de 308 ayant dû le faire remplacer dès 50 000 km. On relève également des à-coups sur certains modèles dotés de la boîte EAT8, une transmission par ailleurs agréable à l’usage. Le bilan est beaucoup plus flatteur concernant le 1.5 BlueHDi 130 ch car, même si son taux de pannes est légèrement supérieur à la normale, aucun défaut récurrent n’est, jusqu’à présent, répertorié.

L’intérieur de la Peugeot 308© Peugeot

Si, esthétiquement, la 308 paraît toujours dans le coup, elle n’a pas non plus trop vieilli en matière de qualité de fabrication. Seul faiblesse, récurrente chez PSA, le manque de protection des soubas­sements. Mais les matériaux sont toujours d’actualité et leurs assemblages et alignements supérieurs à ce que proposent certaines concurrentes. notont la présence, devenue rare, d’un lecteur CD, appréciable pour certains.

Notre avis sur la fiabilité de la Peugeot 308

L’actuelle 308 se serait bien passée de voir sa carrière prolongée de quelques mois suite à la crise sanitaire de 2020 et aux ­retards pris dans le développement de la nouvelle génération. En effet, la liste de ses faiblesses ne se réduit pas, de nouvelles remplaçant celles résolues.

Publié le 06/02/2021 Mis à jour le 06/02/2021 par L’Automobile Magazine

Source de l’article

Laisser un commentaire