Que vaut le Peugeot 2008 II en occasion ?
Technique et Pratique

Que vaut le Peugeot 2008 II en occasion ?


Troisième voiture neuve la plus vendue de l’Hexagone en 2020, le Peugeot 2008 II commence à se faire affluent sur le marché de l’occasion. De quoi le passer au crible pour en distinguer les qualités des faiblesses et vous indiquer les versions les plus recommandables.

Ce 2008 II emprunte clairement les codes stylistiques du 3008 deuxième génération, avec un profil SUV assumé, contrairement à son prédécesseur typé break tous chemins. Comme souvent, Peugeot a particulièrement soigné la partie châssis avec un train avant précis et un arrière à l’irréprochable stabilité. De quoi offrir un agrément de conduite de haut niveau, en n’ayant jamais l’impression d’avoir entre les mains un véhicule haut et pataud, comme c’est parfois le cas dans cette catégorie. Mieux, ce dynamisme se double d’un excellent confort grâce à des suspensions vraiment conciliantes malgré quelques trépidations sur les petits défauts de la chaussée. À bord, la planche de bord avec i-Cockpit tape dans l’œil tant par son dessin que ses matériaux flatteurs… Sauf sur les parties hautes des contre-portes. Reste une position de conduite qui peut ne pas plaire à tout le monde. Grâce à l’allongement de 14 cm, cette 2008 offre davantage d’espace à bord, notamment aux places arrière avec 3 cm supplémentaires pour les jambes et le coffre, très carré, est logeable. Toutefois, l’assise de la banquette s’abaissant pour recevoir le dossier replié, et ainsi obtenir un plancher bien plat a été abandonnée. Il n’y a pas, non plus, de banquette coulissante contrairement aux Renault Captur II et VW T-Cross.

Le Peugeot 2008 II en résuméVendu depuis décembre 2019.Existe en traction.L/l/h (m) : 4,30/1,824/1,53Vol. coffre (dm3) : 405Vol. réservoir (l) : 44 (41 diesel)Côté équipementActive : six airbags, ABS/ESP, clim’, régulateur/limiteur, alerte maintien dans la voie, anticollision, capteurs pluie/luminosité, banquette fract., vitres avant et rétros électriques.Allure : ajoute radar de recul, clim’ auto, caméra 360°, jantes alliage 16”.GT Line : ajoute radar avant, GPS.Fiabilité du Peugeot 2008 IIMécaniques1.2 Puretech 100 & 130 : problème d’usure et de casse de la distribution. La périodicité de remplacement de cette dernière a été abaissée à 100 000 km/6 ans. La 2008 II n’est cependant pas concerné par le rappel de 2021.1.5 BlueHDi : distribution bruyante, déformation du réservoir d’AdBlue.Autres élémentsÉlectronique : problèmes d’écran tactile (pas d’affichage, bugs), GPS, système multimédia, antidémarrage, radars de stationnement.Boîte de vitesses : mécanique Synchros défaillants.Carrosserie : mauvais alignement (hayon).Sièges : commande de réglage en hauteur fragile.Les motorisations du 2008 IIMotorisationPuissanceNos remarquesMotorisation1.2 PureTech 100Puissance100 chNos remarquesMalgré sa puissance modeste, ce 1.2 s’en sort avec les honneurs et offre des performances suffisantes.Motorisation1.2 PureTech 130Puissance130 chNos remarquesCostaud, ce bloc va comme un gant au 2008 avec une conso maîtrisée. Disponible en EAT8.Motorisation1.2 PureTech 155Puissance155 chNos remarquesPerformances de haut vol, excellente boîte EAT8, mais consos élevées et intérêt limité face au 130 ch.Motorisation1.5 BlueHDi 100Puissance100 chNos remarquesDes accélérations et reprises convaincantes, une belle sobriété et une discrétion de bon aloi.Motorisation1.5 BlueHDi 130Puissance130 chNos remarquesCette version 130 ch du BlueHDi offre une belle allonge au 2008, sans consommer trop. Discret.

Publié le 29/05/2021 Mis à jour le 29/05/2021 par La rédaction

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime