Actualité auto

Alonso de retour chez Renault (officiel)


Voilà quelques semaines que la rumeur enflait. C’est fait. Annoncé hier par la BBC, le retour de Fernando Alonso a été officialisé par Renault. Il rejoindra l’écurie française à partir de la saison 2021. Un engagement qui marque un double retour, puisque le pilote espagnol a quitté la F1 en 2018 et revient donc dans l’écurie avec laquelle il a été deux fois champion du monde, en 2005 et 2006.

Alonso, qui s’apprête à fêter ses 39 ans, va prendre la place de Daniel Ricciardo, qui ira chez McLaren en 2021. Il en avait fait l’annonce dès le mois de mai. McLaren a été le dernier team en F1 d’Alonso. Depuis, l’espagnol s’était lancé dans l’endurance, remportant notamment avec Toyota les 24 Heures du Mans en 2018 et 2019. Pour son retour chez Renault, Alonso fera équipe avec le jeune français Esteban Ocon. Avant cela, il reprend le chemin de l’Indycar aux États-Unis.

La semaine dernière, Cyril Abitboul, directeur général de Renault Sport Racing, avait déclaré dans l’Équipe que le team français « a besoin d’un pilote expérimenté, capable de porter le projet, et surtout avec une grande motivation ». Nos confrères lui avaient alors demandé si ce pouvait être Alonso, ce à quoi il a répondu « non » en éclatant de rire.

Aujourd’hui, via communiqué, Cyril Abitboul déclare : « L’arrivée de Fernando s’inscrit dans le projet du Groupe Renault de poursuivre son engagement en Formule 1 et de progresser vers le sommet de la hiérarchie. […] La force du lien entre lui, l’écurie et les fans en fait un choix naturel. […] Son expérience et sa détermination vont nous permettre de tirer le meilleur de chacun pour amener l’équipe vers l’excellence que la Formule 1 moderne exige. Il va également apporter à notre équipe qui a connu une croissance très rapide une culture de la course et de la gagne pour surmonter ensemble les obstacles. Aux côtés d’Esteban, il aura pour mission d’aider Renault DP World F1 Team à préparer le rendez-vous de la saison 2022 dans les meilleures conditions possibles ».

Source de l’article

Laisser un commentaire