Contrôle technique : prix de la visite: modèles, essais, avis et vidéos
Actualité auto

Contrôle technique : prix de la visite: modèles, essais, avis et vidéos


Le contrôle technique est indispensable pour identifier les éventuelles défaillances risquant de porter atteinte à l’environnement ou à la sécurité du conducteur et des passagers. Il est obligatoire pour les véhicules affichant un poids total en charge inférieur à 3,5 tonnes. Quand procéder à cet examen périodique et quel en est le prix moyen ?

Quels types de véhicules sont concernés ?

Le contrôle technique s’applique aux voitures âgées de plus de 4 ans dont le PTC est inférieur à 3,5 tonnes. Il concerne notamment :
– Les véhicules particuliers tels que les citadines, les 4×4, les monospaces, les berlines, etc. Il s’applique à toutes les voitures avec la dénomination VP sur la carte grise, peu importe le type de motorisation : diesel, essence, hybride, électrique ou GPL.
– Les camping-cars affichant un PTC de moins de 3,5 tonnes.
– Les véhicules utilitaires, les véhicules de société ou les fourgonnettes. Dès sa 4ème année de circulation, ce type de véhicule est soumis à un contrôle annuel en alternant examen anti-pollution et contrôle technique périodique.

Le contrôle technique est également obligatoire pour :

– Les taxis et les VTC ;
– Les véhicules utilisés dans les auto-écoles ;
– Les voitures de dépannage ;
– Les véhicules fonctionnant au GPL ou au gaz ;
– Les voitures de collection (tous les 5 ans).

Les points vérifiés durant le contrôle technique : ce qui a changé

Les dispositions légales instaurées en 2018 ont été marquées par de nombreux changements. Le contrôle technique est plus rigoureux et sévère. Les points soumis à vérification sont passés de 123 à 133, tandis que le nombre de défaillances est désormais de 600, contre 450 en 2018. La contre-visite obligatoire est basée sur un total de 450 défauts, alors qu’ils étaient de 200 auparavant.

Il est nécessaire de réparer toute défaillance critique dans un délai de 24 heures (problème d’éclairage ou de freins par exemple). Pour toute défaillance majeure (suspensions ou pneumatiques HS), les réparations doivent être effectuées dans les 2 mois, à compter de la date du contrôle technique. Il est bon de noter que les modalités du contrôle concernant les émissions de polluants atmosphériques ont été durcies dès le 1er juillet 2019.

Le prix du contrôle technique

Le prix d’un contrôle technique est estimé à 70 euros en moyenne. Cependant, il varie d’un centre homologué à un autre. Il est bon de noter qu’il existe plus de 6 500 établissements possédant un numéro d’agrément délivré par la Préfecture en France. Dans le cas d’une contre-visite, le budget à prévoir est compris entre 10 et 30 euros. Pour le règlement de la facture, il est recommandé d’opter pour le paiement par virement bancaire ou par chèque, à faire valider par la banque en amont.

Lire aussi :

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime