Futur Range Rover (2021) : ce que l'on sait
Actualité auto

Futur Range Rover (2021) : ce que l’on sait


Le premier SUV de l’histoire s’apprête à passer à la cinquième lignée, mais dans un changement qui ne sera pas synonyme de révolution. Nos images du modèle à la carrosserie de série montrent un SUV en légère évolution de style, mais qui ne cassera pas les codes d’une auto ayant fait le succès de Land Rover et qui fait encore aujourd’hui une bonne partie des ventes de la marque avec le plus petit Evoque.

Ceux qui attendaient un Range Rover électrique devront toutefois aller chercher un équivalent ailleurs. Le nouveau patron de Jaguar Land Rover a mis sur les rails certains projets, mais le Range Rover électrique n’en fait pas (encore) partie.

Le nouveau Range Rover passera sur la plateforme MLA, déclinée en deux versions : « low » pour les modèles compacts, et « high » pour les gros modèles tels que le SUV anglais. Il abandonne ainsi la plateforme D7, mais si la plateforme MLA peut s’accommoder de tout (thermique, hybride et électrique), la variante 100 % électrique du Range Rover ne serait pas prévue avant 2027.  Sous le capot, le Range Rover proposera une gamme de moteurs allant du V6 (essence ou diesel) au V8 biturbo BMW (qui remplacera le bloc 5.0 compressé), en passant par l’hybride rechargeable.

Ce Range Rover embarquera toute la technologie avant-gardiste : nouvelle suspension pneumatique, nouvelle version du système tout-terrain « Terrain Response », niveau d’autonomie allant de 2 à 3 ou encore barres anti-roulis actives. La commercialisation devrait avoir lieu au mieux en fin d’année en Europe.

Source de l’article

Laisser un commentaire