Future Mercedes Classe C (2021) : la liste des moteurs
Actualité auto

Future Mercedes Classe C (2021) : la liste des moteurs


Fini, le temps des moteurs de plus de six litres de cylindrées sur une routière compacte Mercedes. En fait, il faut désormais aller plus loin : c’en est aussi fini des moteurs de plus de quatre cylindres, tout simplement. La nouvelle gamme de Mercedes Classe C (W206), qui sera dévoilée l’année prochaine, s’inspirera du design de la grande soeur Classe S, et en reprendra une partie des technologies. 

Un ruissellement traditionnel chez les constructeurs allemands, mais pas dans tous les domaines. Ainsi, les V6 et V8 resteront spécifiques aux « grandes » chez Mercedes. La Classe C W206 ne fera appel qu’à des quatre cylindres.

Les moteurs de la nouvelle Mercedes Classe C

Cette génération de Classe C fera à nouveau confiance au bloc OM654 (version microhybride OM654 « M »), qui date de 2016 mais qui a été modernisé au fil du temps pour passer les normes. En essence, la Classe C retrouvera le M254. Un tout récent bloc essence 2.0 turbo, lui aussi microhybride, qui découle du six cylindres diesel M256. Sa puissance devrait tutoyer les 300 ch sur la version la pluis puissante.

La gamme AMG sera la grande surprise. Le V8 et le V6 des C63 et C43 AMG disparaîtront, laissant leur place, très probablement, au M139. Ce n’est autre que le moteur de l’A45 AMG. Sous le capot de la C43 AMG, il permettra de dépasser les 400 ch, et sur la C63 AMG, il faudra s’attendre à plus de 500 ch grâce à une hybridation et la présence d’un moteur électrique puissant, qui permettrait aussi d’avoir une C63 AMG à quatre roues motrices. Gros avantage du passage du V8 au quatre cylindres : un avant moins lourd, et certainement bien plus incisif. Mais le caractère en moins, forcément… L’autre énorme bénéfice est d’ordre fiscal et écologique avec une baisse drastique des rejets de CO2 de la gamme Classe C AMG.

 

Hybride et électrique

La nouvelle Mercedes Classe C proposera une version hybride rechargeable inédite avec près de 90 km d’autonomie en mode électrique, dès 2021. Selon nos confrères allemands, il s’agira pour Mercedes de proposer à ses clients une hybride rechargeable réellement utilisable comme une électrique dans la plupart des situations.

La déclinaison 100 % électrique, quant à elle, sera pour plus tard. Automobilwoch parle d’une entrée sur le marché de l’EQC en 2024, au mieux, ce qui coïnciderait avec le restylage de cette W206. A cette date, il faudra que Mercedes ait bien bossé pour faire en sorte que les rares versions thermiques de la Classe C encore existantes puissent passer la norme Euro 7… 

Source de l’article

Laisser un commentaire