la décision autrichienne lourde de conséquences ?
Actualité auto

la décision autrichienne lourde de conséquences ?


Tout est parti de la plainte d’un concessionnaire qui estimait que Peugeot imposait des règles bien trop dures au réseau de distributeurs, avec des objectifs inatteignables, des enquêtes mystère facturées au prix fort ou encore des primes évaluées en fonction des notes d’enquêtes de satisfaction client.

« Peugeot Autriche applique des restrictions unilatérales à la liberté de fixer les prix vis-à-vis des concessionnaires automobiles et oblige économiquement les concessionnaires à participer aux campagnes de prix du constructeur. Cela restreindrait de manière inadmissible la liberté de tarification pour les clients finaux ». Un concessionnaire n’est libre et indépendant que s’il peut fixer ses propres prix. Sinon, c’est un agent« , avait expliqué l’avocat du concessionnaire.

La première décision de mai 2020 a été confirmée en appel par l’autorité autrichienne qui s’occupe de la concurrence. Le jugement précise que Peugeot a trois mois pour produire un nouvel accord avec ses distributeurs, et, surtout, que les contrats doivent être vérifiés et revus dans l’ensemble du groupe Stellantis, et pas seulement en Autriche, mais dans toute l’Europe.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime