Actualité auto

Les vignettes Crit’Air seront contrôlées par vidéo-verbalisation dès 2021


Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports, a confirmé l’application de la vidéo-contrôle des vignettes Crit’Air dès la fin 2021.

C’est un sujet qui remonte régulièrement depuis l’apparition des premières Zones à Faibles Émissions (ZFE) et leurs fameuses vignettes Crit’Air : comment contrôler leur application ? Aujourd’hui, concrètement, l’absence de vignette Crit’Air (ou la présence d’une vignette interdite) n’est pas verbalisée. Mais pas facile de contrôler, à la main, chacune des voitures entrant dans l’une de ces 11 zones…

Sur le même sujet

Le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a donc annoncé dans un entretien au Parisien la mise en place d’ici à la fin de l’année de la vidéo-verbalisation des vignettes Crit’Air dans la zone du Grand Paris (périmètre de l’A86), en attendant le développement d’un système de radars, pour une verbalisation automatique.

La mise en place de radars, question épineuse

Mais cette deuxième étape semble bien difficile à mettre en place. D’un point de vue pratique d’abord, puisqu’il faudra des radars et caméras spécifiques (les portails éco-taxe ?). Mais surtout d’un point de vue juridique, puisque depuis la Loi d’orientation des mobilités (LOM), il est spécifié qu’un tel système ne peut contrôler que 15% maximum du trafic.

Enfin, pour ne pas verbaliser à tord et à travers, il faudra tenir compte des nombreuses exceptions liées à la vignette Crit’Air : voiture de collection, véhicules d’intervention ou de livraison, porteurs d’une carte de stationnement handicapé… Si le ministère affiche sa confiance, les radars Crit’Air ne sont pas près de débarquer, pas sans une large refonte de la vignette elle-même.

En juin 2021, ce sera au tour des véhicules porteurs d’une vignette Crit’Air 4 (les diesels d’avant 2005) d’être interdits dans la ZFE parisienne.

Source de l’article

Laisser un commentaire