Actualité auto

SUV Ferrari Purosangue (2021) : à quoi peut-on s’attendre ?


2021 devrait marquer un tournant dans la longue histoire de Ferrari avec l’arrivée de son tout premier SUV : le Purosangue. L’Auto-Journal fait le point sur ce que nous réserve le Cheval Cabré avec les informations à disposition.

Il fait partie de ces projets suscitant à la fois curiosité et craintes. Curiosité autour d’un tout nouveau modèle, et craintes face à une auto tranchant singulièrement avec l’ADN du constructeur de Maranello, plus habitué aux supercars de luxe qu’au format de familiale haute sur pattes, même à caratère sportif.

Un chantier ambitieux

Cette relative inexpérience en matière de SUV transpire des récents propos que Michael Leiters a tenu à nos confrères britanniques de Top Gear UK. Lors de la présentation de la SF90 Spider, le directeur technique du constructeur italien n’a pas caché que s’aventurer sur le terrain du SUV n’a rien d’une sinécure quand on s’appelle Ferrari.

« Le SF90 était un défi, mais le SUV Purosangue est une autre paire de manches », déclare-t-il. « Cela signifie que nous avons besoin d’une certaine culture et de procédures de test afin de pouvoir répondre aux exigences des clients. Mais je suis très confiant. Personnellement, j’ai fait beaucoup de SUV et je pense que nous avons compris ce qui est nécessaire pour un SUV qui est une vraie Ferrari. Le moment venu, nous vous montrerons que ce n’est pas une contradiction. »

Crossover à 4 portes

Si certains exercices de style existent, comme celui d’Autocar, difficile à ce stade d’avoir une vue définitive sur le look du futur SUV. On peut déjà tabler sur le fait qu’il s’agira d’un crossover 4 portes bâti sur la même plateforme que le récent coupé Ferrari Roma (voir diaporama, photo 2).

Question motorisation, c’est également le flou bien que l’hybridation devrait être privilégiée. Sous quelle forme ? Certains bruits de couloir suggèrent un V8 bi-turbocompressé de 3,9 l, déjà vu dans la Ferrari GTC4 Lusso, dont les 650 chevaux ne seraient pas de trop pour animer le futur monstre. S’agira-t-il d’un V8, ou carrément d’un V12 en partie électrifié ?

S’il faudra encore s’armer de patience, sans doute vers la fin 2021, pour trouver réponse à ces questions, une chose est sûre : le SUV Ferrari Purosangue ne laissera personne indifférent.

A lire aussi :

Source de l’article

Laisser un commentaire