La nouvelle Citroën C5 2021 présentée mi-avril, à quoi va-t-elle ressembler ?
Scoops et Concept Cars

La nouvelle Citroën C5 2021 présentée mi-avril, à quoi va-t-elle ressembler ?


La pression monte autour de la nouvelle Citroën C5. Selon nos informations, la troisième génération de la familiale française sera présentée mi-avril. Avant cela, nous vous livrons nos premières images en exclusivité qui, nous le pensons, s’en rapprochent beaucoup !

Chez Citroën, on ne s’en cache plus, une grande Citroën est en préparation depuis longtemps. En interne, on assure même qu’elle aura “une personnalité incroyable”. Et “L’A.M.” de vous confirmer aujourd’hui que ce sera bien le cas. Alors que la C5 de 2007 déclina, avec un franc succès, les codes traditionnels du genre, le projet E43 qui lui succède en fait du petit bois. Sur quelque 4,80 m de long, cette Citroën se joue des proportions classiques que manient inlassablement les VW Passat, Opel Insignia ou Skoda Octavia.

Empattement façon 508 de Chine

Si la future C5 ne se prive pas d’un long et large capot avant qui en impose, elle a bâti son profil autour de deux exigences, l’habitabilité et la praticité. En partie destinée à l’empire du Milieu, où elle sera produite en série à partir de l’été, l’E43 a peaufiné son espace intérieur en profitant des bonnes valeurs entre essieux (jusqu’à 2,90 m) qu’autorise la plate-forme EMP2. Une base réussie déjà exploitée par la 508 “longue” pour cette même clientèle chinoise ou la prochaine DS 9, compatible avec un amortissement piloté, à défaut d’un hydropneumatique, trop lourd. Reste qu’en entrée de gamme la C5 privilégiera des amortisseurs à butées hydrauliques, comme le C5 Aircross ou la C4.

© automobile-magazine

Quoi qu’il en soit, comme la vague SUV est aussi passée par là, Citroën a prévu un volume de chargement arrière à même de convaincre ceux qui reviennent du genre haut perché, mais pas de leur côté utile. D’où le choix d’une poupe haute et d’un volet de hayon aux deux becquets, comme le confirment nos photos espions. Sans oublier de grandes roues et des protections d’ailes noires pour affirmer une posture à part.

Pas de diesel

L’intérieur au goût du jour en termes de technologie et de sécurité ne se laisserait pas pour autant envahir par le tout digital. Tandis que l’E43 fera l’impasse sur le diesel, mais pas sur l’hybride rechargeable. A priori, c’est la technologie de la dernière DS 4 E-Tense qui sera retenue, soit 225 ch et 50 km en tout électrique. Sans oublier des blocs essence de 130 et 180 ch. Une Citroën comme beaucoup les aiment – et certains les détestent – que nous vous détaillerons le mois prochain puisque Vincent Cobée, le patron des Chevrons, lèvera officiellement le voile sur cette C5 mi-avril.

Publié le 13/03/2021 Mis à jour le 13/03/2021 par La rédaction

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime