Volkswagen, Ford, Fiat, Mercedes et Volvo à l'amande sur les objectifs CO2
emploi et économie

Volkswagen, Ford, Fiat, Mercedes et Volvo à l’amande sur les objectifs CO2


[Mis à jour le 5/02/2021] C’était attendu. Nous connaissons à présent les constructeurs/groupes automobiles n’ayant pas respecté leurs objectifs CO2 en 2020 et qui vont devoir passer à la caisse.

2020 aura été une année synonyme de sueurs froides pour les groupes automobiles en Europe. Et pas uniquement à cause de la pandémie de Covid-19. En effet, pour la première fois, les constructeurs ont dû se sont frotter à la sévère règlementation CAFE (pour « Corporate Average Fuel Economy »). Avec elle, l’Union Européenne impose des émissions de CO2 à ne pas dépasser en tenant compte des rejets de ce gaz à effet de serre des voitures neuves immatriculées dans l’année écoulée. Objectif : ne pas dépasser les 95 g/km de CO2 en moyenne sous peine de devoir passer à la caisse avec des amendes. C’est notamment pour cette raison que les modèles électrifiés se sont multipliés comme des petits pains l’année dernière. Pour que les constructeurs soient tous sur un pied d’égalité, parce que certains partaient de beaucoup plus haut (les marques haut de gamme par exemple qui vendent des véhicules lourds et fortement émetteurs de CO2), et aussi afin de laisser à cette industrie lourde le temps de s’adapter, des objectifs différents ont été fixés pour chacun d’entre eux. Seulement 92 g/km de CO2 pour PSA et Opel qui écoulent beaucoup de petites voitures mais un plus élevé 103 g/km pour BMW dont la gamme est plus émettrice.

Nos confrères d’Auto Infos ont réussi à se procurer des documents de l’organisme ICCT (International Council on Clean Transportation), une ONG dont l’objectif est de « fournir des recherches et des analyses techniques et scientifiques de premier ordre et impartiales aux autorités environnementales ». Dans ces données recueillies, on apprend que les pools (dont vous pouvez découvrir la définition exacte ci-dessous) composés de Ford-Volvo, FCA (Fiat Chrysler)-Tesla-Honda, Daimler (autrement dit Mercedes) et le Groupe Volkswagen sont ceux qui n’ont pas atteint l’objectif fixé pour 2020. Ils seront de ce fait sanctionnés et très lourdement pour certains.

On les désigne comme des pools car l’UE a accepté que certaines marques qui rejetaient trop de CO2 combinent leurs ventes avec celles d’autres constructeurs ayant des véhicules moins émetteurs. C’est ainsi que Fiat-Chrysler Automobiles (FCA) et Honda ont acheté des crédits CO2 à Tesla, très bon élève dans ce domaine avec sa gamme 100 % électrique. Mais même en optant pour cette méthode, ils ne sont pas parvenus à satisfaire l’objectif fixé.

500 millions d’euros d’amende

D’après les premiers calculs, les constructeurs mentionnés plus haut devront – si on les associe tous ensemble – en effet devoir s’acquitter d’une amende de…500 millions d’euros au total ! À raison de 95 € par gramme excédentaire et par véhicule vendu ne respectant pas l’objectif.

Nous savions déjà que le Groupe Volkswagen n’avait pas réussi à atteindre le sien. Cela avait été officiellement annoncé par Herbert Diess, président du Directoire de Volkswagen, fin décembre 2020. L’addition devrait donc être très salée quand on sait que le géant allemand a écoulé près de 3 millions de voitures en Europe de l’Ouest l’année dernière. Malgré la montée en cadence de la production de l’ID.3 (modèle capital pour parvenir à faire baisser sa moyenne) et d’autres électriques à venir chez Skoda ou Audi, le groupe sera aussi dans l’incapacité de respecter l’objectif en 2021.

Reste maintenant à connaître le détail des amendes que chacun des pools va devoir payer. Toujours d’après Auto Infos, « le service de presse de Bruxelles n’a pas donné de précision, indiquant qu’une communication officielle interviendrait en temps et en heure ». Une affaire à suivre donc.

 

Edit : Le groupe Daimler vient de publier un communiqué de presse dans lequel il précise qu’il est parvenu à atteindre ses objectifs CO2 en 2020. Ainsi peut-on lire : « Nos prévisions internes pour 2020 indiquent que nous aurons atteint les objectifs CO2 pour les véhicules de tourisme l’année dernière ».

© ICCT Publié le 04/02/2021 Mis à jour le 04/02/2021

Source de l’article

Laisser un commentaire