Enchères : 39 km pour cette 2CV Charleston de 1982
Le coin des blogs

Enchères : 39 km pour cette 2CV Charleston de 1982

Oui oui. Cette Citroën 2CV de 1982 va être mise aux enchères par la maison Aguttes avec à peine 39 km d’origine. Elle pourrait faire un record.

L’histoire de cette « deux pattes » est absolument hallucinante. Selon Aguttes, « Monsieur H. » est un fan de Citroën qui a été l’un des premiers à passer commande pour une 2 CV Charleston « de série » (*), fameuse carrosserie bi-colore. Sur son exemplaire, il veut en plus des jantes ajourées d’Ami Super, peintes en Rouge Delage pour s’accorder à la carrosserie.

Il prend livraison de sa voiture en 1982, à la concession Citroën de Cholet. Elle affiche alors 9 km, parcourus entre l’usine et les essais routiers qui étaient alors encore faits. Il effectue 30 km pour rentrer chez lui et…remise sa voiture durant 29 ans !

La voiture n’est jamais sortie de son garage, ni des couvertures qui la protégeaient. Elle a même encore, précise la maison de vente, les pneus gonflés d’origine. Pour garder un peu plus de « bonheur » pour le futur acheteur, la 2CV n’a pas été remise en route (moteur non démarré, freins non appuyés, contrôle technique absent).

Qu’est-ce que cela peut bien valoir une 2CV « sortie d’usine » ? Et bien selon Aguttes, la fourchette serait de 35 000 à 55 000 €. Proprement hallucinant, comme l’histoire de cette voiture.

Mais aussi un prototype Citroën M35

Rendez-vous compte, c’est largement plus qu’un prototype Citroën M35 que « Monsieur H. » vend également. Ce prototype est très très rare. Seulement 500 exemplaires du prototype étaient prévus. Ils devaient être confiés à des clients fidèles comme cette personne (plus de 25 Citroën à son actif). Sa particularité outre sa carrosserie de Ami 8 coupé « fastback » dessiné par Heuliez ? Un moteur rotatif. Un Wankel bi-rotor qui ne donnera pas satisfaction.

Citroën comme souvent (ils l’ont fait pour la BX 4TC) rappelle les voitures pour les mettre à la casse. La moitié des prototypes prévus ont été construits, et une trentaine auraient échappé à la destruction. Là encore, la voiture une fois arrivée dans le Maine-et-Loire est remisée. Contrairement à la 2CV, ce proto M35 a reçu 4 nouveaux pneumatiques. La suspension pneumatique du prototype s’est affaissée et la caisse reposait à même la terre. Pas terrible comme moyen de conservation.

Cependant, c’est un prototype bien plus rare qu’une 2CV, même avec 39 km au compteur. Pourtant, la cote affichée n’est « que » de 8 à 12 000 €.

Ces deux véhicules font partie de la vente d’été de Aguttes à Neuilly le 20 juin 2021. 100 lots à vendre aux enchères. Il y a de la populaires à restaurer (quelques centaines à quelques milliers d’euros), mais aussi de la plus rare et plus « état concours » Rolls Royce Phantom II Continental Cabriolet 3-positions Fernandez & Darrin de 1934.

notes

(*) La Citroën 2CV 6 Charleston est née en série limitée en 1980. Sa carrosserie bi-ton doit, selon Citroën, rappeler les carrosseries luxueuses des années 30. D’ailleurs, le rouge est dit Rouge Delage. La voiture n’est prévue que pour 8 000 exemplaires. Devant le succès, Citroën la déclinera moins de 2 ans plus tard en version de série avec quelques différences.

Illustration : Aguttes

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime