FIA World RX Espagne 2021 : Kevin Hansen démarre en trombe
Le coin des blogs

FIA World RX Espagne 2021 : Kevin Hansen démarre en trombe

Le plus jeune des deux frères Hansen, Kevin, remporte la première manche du rallycross mondial FIA qui avait lieu en Catalogne.

Le Rallycross mondial, après une petite folie lorsqu’il est devenu championnat FIA mondial officiel, est retombé un peu de son nuage. Désormais, il ne reste plus que trois écuries officiellement engagées (Unkorrupted est inscrite mais non classée visiblement). Les noms « ronflants » sont repartis et il ne reste que les fidèles comme les Hansen, Kristoffersson, Grönholm ou Timerzyanov par exemple.

Le calendrier comporte 9 courses en 7 rendez-vous. Surtout, le WRX se recentre sur l’Europe face à la pandémie de Covid-19. Pour l’instant, fini le Canada, l’Afrique du Sud, etc. Le premier rendez-vous était en Espagne, à Barcelone.

Parmi les nouvelles du championnat, le WRX s’appuie désormais sur WRC Promoter GmbH pour promouvoir le sport, à la place de IMG qui était le promoteur depuis le lancement en 2014. Autre changement, les « supercar » sont désormais appelées RX1, et le RX2 n’existe plus. C’est le RX2e, 100% électrique qui a pris sa place de catégorie « inférieure ». Il y a aussi l’Euro RX1 où plusieurs Français comme les Dubourg ou Pailler sont inscrits.

En revanche, pour suivre le WRX, sur le site du championnat, il faut un abonnement « RX+ » à près de 50 € par an ou à près de 8€ par événements…

Qualifications

Pour rappel, les compétiteurs partent en groupes tirés au sort pour quatre manches qualificatives. Durant ses manches, ce n’est pas la place qui compte, mais le temps effectué. De plus, le nombre de pneus alloués pour le weekend est limité et donc il y a une partie gestion du matériel qui importe.

Les deux frères Hansen sur leurs Peugeot 208 se montrent d’entrée de jeu très rapides. Tout comme Grönholm. En revanche, Kristoffersson est disqualifié de la Q1 alors qu’il avait signé le meilleur temps. Son équipe avait oublié de brancher l’acquisition de données ce qui est contraire au règlement.

En Q2, on prend les mêmes et on recommence avec Kristoffersson devant les frères Hansen, Scheider, Grönholm et Szabo. Le lendemain pour la Q3, pourquoi changer ? Kristoffersson, les Hansen, Grönholm, Szabo et Scheider. La Q4 change un peu avec l’ogre Kristoffersson qui s’offre une nouvelle fois les 50 points de la 1e place devant Timmy Hansen. Mais son frère Kevin n’est que 10e.

Cela ne change pas le classement des qualifications avec Timmy devant Kevin et donc en pole de leur demi-finale respective. Derrière, sont qualifiés pour les demis : Scheider, Grönholm, Szabo, Kristoffersson, Münnich, Abbring, Rytkönen, Ide, KArai et Bennet.

Demi-finales

Pour rappel, seuls les trois premiers sont qualifiés pour la finale. Ce n’est donc plus le temps qui compte, mais la place. En SF1, Timmy Hansen ne se rate pas et remporte sa manche devant Szabo et Münnich. En SF2, c’est Kevin Hansen qui l’emporte devant Kristoffersson et Abbring.

En finale, les deux frères Hansen l’ont joué collectif. Les deux Peugeot réussissent à s’élancer suffisamment bien pour ne pas laisser passer l’Audi S1 de Kristoffersson. Au fil des tours, le pilote Audi se montre plus rapide, mais ne peut pas passer. Kevin prend opportunément son tour joker (un tracé alternatif qu’il faut prendre une fois dans la course NDLA) et ressort derrière, mais avec plus de vitesse que les deux autres compétiteurs. Il prend la tête et ne la lâchera plus. Son frère Timmy n’a pas chercher à élargir sa trajectoire ce qui aurait sans doute permis de garder la tête.

Classement final

Grâce à sa victoire en finale, Kevin Hansen double son grand frère et remporte la manche espagnole du WRX 2021. Timmy est second, devant Kristoffersson qui remonte sur szabo grâce à son podium en finale. A cause d’un souci en demi, Grönholm ne marque que les points de la qualification et prend déjà un éclat au championnat.

Les positions au championnat sont évidemment celles du meeting de Barcelone. Le team Hansen (Timmy et Kevin) prend la tête avec 56 points face aux 34 de GRX-SET (Grönholm et Szabo) et aux 29 de KYB EKS (Kristoffersson et Ide). Prochain rendez-vous à Höljes en Suède du 20 au 22 août.

Illustration : WRX

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime