Super Formula 2021-4 : Première pour Fukuzumi à Sugo
Le coin des blogs

Super Formula 2021-4 : Première pour Fukuzumi à Sugo

Nirei Fukuzumi a remporté la quatrième manche du championnat de Super Formula 2021 à Sugo, une victoire longtemps attendue.

ÉchosLa routine des remplacements

La crise sanitaire au Japon, c’est toujours d’actualité et les frontières du Japon ne sont pas près d’ouvrir (sauf pour les olympiens et leur entourage, pour des raisons qui échappent à tout le monde à l’exception du gouvernement japonais et des pontes du CIO). Les remplacements dus à la crise sanitaire continuent donc de plus belle. On retrouvait à nouveau ce week-end Giuliano Alesi dans le baquet de Kazuki Nakajima, retenu en Europe comme Kamui Kobayashi, Tatiana Calderon, Ryo Hirakawa, Sacha Fenestraz remplacés respectivement par Kazuto Kotaka, Koudai Tsukakoshi, Mitsunori Takaboshi et Yuichi Nakayama.

Pas de retour aux ravitaillements en 2022 ?

Le président de JRP a indiqué dans une interview la semaine dernière que les ravitaillements en carburant, supprimés pour cause de crise sanitaire, ne seraient sans doute pas réinstaurés la saison prochaine. Le format actuel des courses, plus courtes avec seulement un changement de pneumatiques obligatoire, s’avère aussi intéressant sinon plus que le précédent. Par ailleurs la Super Formula devrait adopter en 2022, à la suite des autres séries japonaises, le système de Full Course Yellow.

Début de la série Formula Regional 2021

Si la série Super Formula Lights accompagne la Super Formula, remplaçant la Formule 3, cette dernière n’est pas morte et a muté en une seconde série indépendante qui ouvrait son calendrier 2021 avec une épreuve à Okayama. Avec un plateau de quatorze voitures dont une partie significative est pilotée par des gentlemen drivers, la Formula Regional n’a pas dit son dernier mot et se veut complémentaire plutôt que concurrente de la Super Formula Lights.

Qualifications

Le week-end de Sugo s’ouvrait samedi à nouveau sous la pluie, promettant à nouveau des qualifications compliquées. Le circuit de Sugo étant de plus peu propice aux dépassements, les organisateurs avaient décidé de séparer la Q1 comme la Q2 en deux groupes. Les conditions n’étaient toutefois pas aussi mauvaises qu’à Autopolis pour la manche précédente, et la session commençait sans délai.

À l’issue des deux groupes de Q1, les deux valeurs montantes du clan Honda que sont Nirei Fukuzumi et Tadasuke Makino, désormais complètement remis de ses ennuis de santé de l’hiver, coiffaient leurs groupes respectifs.

La séance du premier groupe de Q2 se déroulait sans encombre mais résultait en l’élimination de Naoki Yamamoto, une nouvelle fois décevant. Il y a visiblement un problème pour le champion sortant dans sa nouvelle écurie, qui reste à découvrir avant de pouvoir le résoudre. La pluie s’intensifiait en fin de séance pour le deuxième groupe, provoquant la sortie de Sho Tsuboi et Nobuharu Matsushita, alors que Giuliano Alesi s’en sortait bien avec un tête-à-queue en pleine piste, lui permettant de repartir et de passer en Q3.

Tsuboi et Matsushita voyaient leurs temps annulés et Tomoki Nojiri, leader du championnat, restait également sur le carreau, n’ayant pu effectuer un tour correct suite au drapeau rouge durant la séance.

C’est Yuhi Sekiguchi qui sortait vainqueur de la Q3, devant Makino et Sena Sakaguchi, Fukuzumi devant se contenter de la quatrième place.

Course

La pluie de la veille laissait place à une belle journée pour la course. Sekiguchi réussissait un bon départ mais la performance du début de course était au crédit de Fukuzumi, parti de la seconde ligne et qui, après un dépassement courageux sur Sakaguchi, se retrouvait très vite second derrière Sekiguchi et devant Oyu et Makino.

Sekiguchi plongeait dans la ligne des stands au tiers de l’épreuve pour le changement de pneus obligatoire, suivi un tour plus loin par Fukuzumi qui réussissait à repartir devant le pilote Impul et prendre la tête de l’épreuve. Le spectacle était assuré par Tomoki Nojiri, parti dans la seconde partie de grille, qui passait ses adversaires les uns après les autres.

Les arrêts pneus se succédaient avec plus ou moins de réussite selon les pilotes. Tadasuke Makino était parmi les perdants de la séquence, comme Oyu, dont l’arrêt se prolongeait.

Nojiri faisait durer le plaisir et était le dernier en piste à ne pas s’être arrêté, visant le podium avec un rythme très soutenu. Son bon arrêt ne suffisait pas et il repartait en sixième position. Malgré de multiples tentatives, il ne pouvait passer Makino pour la cinquième position, et ne montait pas plus haut.

Moins voyant mais tout aussi efficace, Nobuharu Matsushita parti treizième se hissait à la faveur d’une bonne stratégie jusqu’à une superbe quatrième position derrière Sekiguchi, finalement troisième.

Les deux premières marches du podium étaient pour Toshiki Oyu, une nouvelle fois excellent, et surtout pour le vainqueur Nirei Fuzumi qui signait sa première victoire en Super Formula. Très rapide depuis plusieurs saisons et particulièrement cette année, Fukuzumi a eu son lot de malchance, et n’avait pas encore réussi à concrétiser son potentiel. Cette victoire tant attendue devrait lui faire du bien au moral et lui donner l’assurance qui lui manquait jusque-là pour en faire un des prétendants réguliers à la victoire.

En l’absence de son principal rival Ryo Hirakawa, Tomoki Nojiri prend quelques points et aurait pu espérer un bien meilleur résultat sans une qualification moyenne. Il reste confortablement en tête du championnat et on ne voit pas bien qui pourrait maintenant l’en déloger, sachant que chaque pilote doit retirer ses deux plus mauvais résultats à la fin de la saison. Toshiki Oyu reste dans son sillage, désormais talonné par Fukuzumi.

Le vainqueur d’Autopolis Giuliano Alesi engrange deux points supplémentaires avec la neuvième place.

La Super Formula fait maintenant la pause et reviendra à Motegi les 28 et 29 août pour la cinquième manche du championnat.

Super Formula Lights

Le jeune Alesi monte en puissance en Super Formula Lights également. À l’aise sous la pluie, il a remporté la première course du week-end devant Teppei Natori, sa première victoire en Super Formula Lights, ainsi que la troisième course, alors que la seconde course a été remportée par Natori, Alesi finissant quatrième.

Teppei Natori reste en tête du championnat devant Giuliano Alesi.

Crédit illustrations : Toyota Gazoo Racing, Honda Racing

Classement

Quatrième manche du championnat de Super Formula 2021, 19 et 20 juin 2021

Po.No.DriverTeam / EngineDelay15Nirei FukuzumiDOCOMO TEAM DANDELION RACING
HONDA/M-TEC HR-417E264Toshiki OyuTCS NAKAJIMA RACING
HONDA/M-TEC HR-417E3.746319Yuhi Sekiguchicarenex TEAM IMPUL
TOYOTA/TRD 01F5.214451Nobuharu MatsushitaB-Max Racing Team
HONDA/M-TEC HR-417E6.39456Tadasuke MakinoDOCOMO TEAM DANDELION RACING
HONDA/M-TEC HR-417E9.716616Tomoki NojiriTEAM MUGEN
HONDA/M-TEC HR-417E10.159737Ritomo MiyataKuo VANTELIN TEAM TOM’S
TOYOTA/TRD 01F11.926839Sena SakaguchiP.MU/CERUMO・INGING
TOYOTA/TRD 01F21.463936Giuliano AlesiKuo VANTELIN TEAM TOM’S
TOYOTA/TRD 01F21.9141015Hiroki OtsuRed Bull MUGEN Team Goh
HONDA/M-TEC HR-417E24.5581120Mitsunori Takaboshicarenex TEAM IMPUL
TOYOTA/TRD 01F28.554121Naoki YamamotoTCS NAKAJIMA RACING
HONDA/M-TEC HR-417E29.0551318Yuji KunimotoKCMG
TOYOTA/TRD 01F31.112143Kenta YamashitaKONDO RACING
TOYOTA/TRD 01F31.8021538Sho TsuboiP.MU/CERUMO・INGING
TOYOTA/TRD 01F49.9121612Koudai TsukakoshiThreeBond DragoCORSE
HONDA/M-TEC HR-417E1’03.396177Kazuto KotakaKCMG
TOYOTA/TRD 01F1’09.0941814Kazuya OshimaNTT Communications ROOKIE
TOYOTA/TRD 01F1 Lap4Yuichi NakayamaKONDO RACING
TOYOTA/TRD 01F17 LapsChampionnatPo.No.DriverTotal116Tomoki Nojiri53264Toshiki Oyu3635Nirei Fukuzumi34420Ryo Hirakawa23519Yuhi Sekiguchi22.5637Ritomo Miyata1976Ukyo Sasahara18836Giuliano Alesi17939Sena Sakaguchi14.51051Nobuharu Matsushita13.51115Hiroki Otsu9.5121Naoki Yamamoto9136Tadasuke Makino81438Sho Tsuboi41518Yuji Kunimoto31614Kazuya Oshima2.5

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime