Sport Automobile

Honda annonce son retrait de la Formule 1


Honda vient d’annoncer son retrait de la compétition reine, cinq quand après s’être (ré)engagée.

Coup de tonnerre en F1. Après plusieurs mois d’interrogations sur son avenir dans le championnat de Formule 1, la firme nippone a annoncé son retrait de la compétition, à l’issue de la saison 2021. L’écurie a fait son retour en 2015 en tant que motoriste, et a commencé par équiper Mclaren. Fiasco total, à tel point que le partenariat a été rompu en 2018. Le constructeur japonais s’est ensuite tourné vers les écuries Red Bull Racing et Alpha Tauri. Situation délicate pour ces deux dernières, engagées jusqu’en 2025, qui vont devoir trouver une solution le plus rapidement possible. Mercedes et Ferrari avaient refusé de motoriser leurs concurrents, tandis que les relations avec Renault semblent tendues.

Honda et la F1, une longue histoire

Créée en 1964, l’écurie Honda Racing F1 Team n’est à l’époque pas qu’un motoriste. Le châssis est également fait maison, et Honda fait ses débuts au Grand Prix d’Allemagne. Elle a remporté sa première victoire l’année suivante lors de celui du Mexique. Cependant, afin de concentrer ses ressources sur ses voitures de tourisme, Honda se retire en 1968, après une seconde victoire en Grand Prix, à Monza. Suivront ensuite différentes périodes de présence par intermittence, comme entre 1983 et 2005, où l’écurie fait son retour mais uniquement en tant que fournisseur de moteur, avec un V6 Turbo 1.5 pour l’écurie Spirit Racing. De grands noms du sport automobile mondial, comme Ayrton Senna et Alain Prost, ont couru avec des monoplaces équipées de blocs Honda.

Publié le 02/10/2020 Mis à jour le 02/10/2020

Source de l’article

Laisser un commentaire