Kimi Räikkönen effaré par les coûts du karting moderne
Sport Automobile

Kimi Räikkönen effaré par les coûts du karting moderne

Kimi Räikkönen, vétéran de la Formule 1 du haut de ses 41 ans, est tombé de haut devant les budgets nécessaires aujourd’hui pour pouvoir débuter tout en bas de la pyramide du sport automobile. 

Avec un fils de trois ans, Robin, lorgnant une possible carrière en karting, normal que Kimi Räikkönen garde un oeil sur la discipline et son évolution actuelle. Et le Finlandais avoue être pour le moins refroidi par les coûts requis pour pouvoir y débuter !

« Le sport automobile a toujours été très cher, y compris à mon époque, » déclare « Iceman » dans les colonnes de SpeedWeek. « Mais maintenant, c’est même devenu horriblement cher de courir en karting. Aujourd’hui, effectuer une saison au volant d’un kart coûte aussi cher qu’une année complète en Formule Renault il y a 20 ans. C’est hallucinant ! »

Il est vrai que le karting actuel connaît, à l’image du sport automobile global, une augmentation de ses budgets depuis plusieurs années. Un phénomène dû à la professionnalisation croissante du sport et l’implication des équipes d’usine dont les moyens plus élevés tendent à déséquilibrer la course à la performance.

« Il est beaucoup plus difficile pour un jeune pilote de débuter en compétition, » souligne Räikkönen. « De nos jours, les meilleures écuries dans les formules d’accès à la F1 reçoivent toutes le soutien des plus grands constructeurs. »

« Je ne sais pas si mon fils Robin fera carrière, » ajoute-t-il. « Il s’amuse en kart pour le moment mais c’est tout. Peut-être qu’il passera à autre chose dans quelques années… »

A lire aussi : 

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime