Le parcours du Rallye Monte-Carlo 2021 (WRC) à nouveau modifié
Rallye WRC

Le parcours du Rallye Monte-Carlo 2021 (WRC) à nouveau modifié


Mieux vaut prévenir que guérir. Et mieux vaut modifier qu’annuler. Alors que le Rallye de Suède, prévu en février, a déjà jeté l’éponge et annoncé son annulation, l’Automobile Club de Monaco a, pour l’instant, décidé de maintenir sa prestigieuse épreuve, du 20 au 24 janvier 2021, malgré un contexte sanitaire qui complique la mission des organisateurs et dont on ne connaît pas l’évolution sur les prochaines semaines.

Afin de protéger les populations et dans l’optique d’un éventuel prolongement du couvre-feu au-delà du 20 janvier 2021, l’ACM a apporté quelques modifications au parcours du prochain Monte-Carlo. Le shakedown, traditionnelle séance d’essais d’avant-course qui devait se dérouler à la sortie de Gap le jeudi 21 janvier au matin, est annulé. Les horaires des deux premières spéciales du rallye, qui étaient prévues en nocturne ce jour-là, ont également été changés afin de respecter le huis clos instauré par le gouvernement jusqu’au 20 janvier. La première voiture, la Toyota Yaris WRC du champion du monde en titre et local de l’étape Sébastien Ogier, prendra le départ de l’ES 1 à 16h38 dans le Dévoluy et de jour. L’ES 2 démarrera une heure plus tard, dans Valgaudemar et en nocturne.

La deuxième étape, tracée le vendredi 22 janvier dans la Drôme et les Hautes-Alpes, reste inchangée par rapport au programme initial. En revanche, un seul passage sera effectué le samedi dans la spéciale de « Saint-Clément-Freissinières », et la spéciale « Saint-Apollinaire-Embrun » est supprimée afin de permettre aux équipages de regagner Monaco en début de soirée, avant le couvre-feu si celui-ci venait à être prolongé en raison du contexte sanitaire.

Le Monte-Carlo à huis clos ?

Le tracé de la dernière journée de course de cette manche d’ouverture du Championnat du monde des rallyes, le dimanche 24 janvier 2021, a déjà été bouleversé en novembre, conséquence directe des ravages causés par la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes début octobre. À défaut de pouvoir emprunter les pentes du fameux Col de Turini, les équipages termineront l’épreuve par les spéciales « Puget-Théniers / La Penne » (12,93 km) et « Briançonnet / Entrevaux » (14,31 km).

Alors que les rallyes qui ont été organisés depuis la reprise du Championnat en septembre, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, se sont tous déroulés à huis clos, aucune décision de cet ordre n’a encore été prise concernant le Monte-Carlo.

Source de l’article

Laisser un commentaire