Rallye WRC

Ott Tänak a investi dans un simulateur pour combler son manque de rallyes – Rallye – WRC


Après une sortie de route impressionnante lors du Monte-Carlo pour son premier rallye avec sa Hyundai, Ott Tänak avait enchaîné deux podiums en Suède, puis au Mexique pour se relancer en Mondial WRC. Mais depuis, la pandémie de coronavirus a stoppé les courses, et le champion du monde est retourné chez lui en Estonie pour le confinement. L’occasion dans un premier temps de prendre soin des siens (il a deux enfants).

« Nous avons été très occupés pendant cette période, et n’avons eu aucune raison de nous plaindre, a précisé le pilote dans un communiqué de son équipe Hyundai. Nous avons un grand terrain qui a nécessité un certain travail. »

« Rien ne correspond à l’excitation de mettre son casque et l’excitation des rallyes »

Surtout, afin de conserver un lien avec son métier, l’Estonien a investi dans un simulateur. « Le rallye m’a vraiment beaucoup manqué. Pour être honnête, il m’a tellement manqué que j’ai investi dans un simulateur. J’y suis allé à plusieurs reprises, mais ce n’est pas la même chose qu’en vrai. C’est également différent quand on ne travaille pas avec l’équipe au quotidien. Rien ne correspond à l’excitation de mettre son casque et l’excitation des rallyes. »

En contact régulier notamment avec le directeur de son équipe Andrea Adamo, le pilote espère reprendre la saison (pour le moment prévu lors du rallye du Kenya du 16 au 19 juillet), surtout qu’il se sentait en confiance dans sa I20.

« D’une certaine manière, mes débuts chez Hyundai Motorsport ont été meilleurs que prévus. Nous savons tous que Thierry (Neuville) mène l’équipe depuis longtemps. Dans un tel environnement, vous ne vous attendez pas au même traitement, mais cette équipe a mûri en montant en puissance ces dernières années. J’ai été très positivement surpris par leur approche et je pense que cela se reflétera dans nos résultats à la reprise. Créer une bonne relation avec l’équipe porte toujours ses fruits. »

Source de l’article

Laisser un commentaire