Rallye WRC

Rallye de Sardaigne : Ogier décroche deux spéciales, Sordo toujours leader – Rallye – WRC – Sardaigne


ES 9 – Monte Lerno 2 (22,08 km)

Sébastien Ogier (Toyota) aime décidément bien ce tracé. Il y signe un nouveau temps scratch en 12’29 »6, et renforce sa deuxième place au général devant Thierry Neuville (Hyundai), deuxième de la spéciale à 1 »6. Le leader Dani Sordo (Hyundai) termine juste derrière, à 5 »2 d’Ogier, et conserve un matelas de 31 »2 d’avance sur le Français au général.

Toujours en difficulté avec son frein à main, qui semble inutilisable, Teemu Sunninen (Ford) concède 17 »9 à Ogier, et conserve sa quatrième place au général. Le Finlandais voit Elfyn Evans (Toyota) se rapprocher à deux secondes au classement, même si le Britannique a perdu du temps en fin de spéciale. À noter la belle performance d’Ott Tänak (Hyundai). Loin au classement général (plus de deux minutes sur Sordo) à cause de problèmes mécaniques ce vendredi, l’Estonien roule désormais dans les temps des meilleurs (quatrième de l’ES 9 à 5 »9) et devrait bientôt dépasser Gus Greensmith pour la sixième place.

En WRC2, le Français Adrien Fourmaux, qui était à la lutte avec Pontus Tudemand pour la première place du classement de la catégorie, aurait été contraint à l’abandon après une sortie de route.

ES 8 – Coiluna Loelle 1 (15 km)

Rien ne va plus pour Teemu Sunninen (Ford). Leader après l’ES 3 ce vendredi, le Finlandais n’en finit plus de dégringoler au classement. À l’occasion de cette ES 8, il concède 16 »3 à Dani Sordo (Hyundai), qui réalise son quatrième temps scratch du week-end. Résultat : le pilote Ford sort du podium provisoire au profit de Thierry Neuville (Hyundai), à 4 » de Sordo sur ces 15 km.

La bonne opération de la matinée est à mettre au profit d’Elfyn Evans (Toyota). Le leader du Championnat, deuxième à 1 »8 de Sordo lors de l’ES 8, réalise un beau rapproché au général, et n’est plus qu’à 14 »8 du podium. Sébastien Ogier, quatrième de la spéciale (+5 »5), remonte lui à la deuxième place du classement grâce à la défaillance de Sunninen, mais reste sous la menace directe de Neuville, qui n’est qu’à 1 »3. La bataille pour le podium s’annonce donc farouche.

Plus loin au classement, le Français Pierre-Louis Loubet (Hyundai) concède 11 »1 à Ott Tänak (Hyundai), qui reprend la septième place au général, à bonne distance de Dani Sordo. Victime d’une sortie de route à l’occasion du shakedown ce jeudi, Kalle Rovanperä (Toyota) est à nouveau parti à la faute après avoir heurté un arbre en bord de piste. Le quatrième du Championnat n’a pas pu achever la spéciale, condamnant ses chances de titre cette année.

ES 7 – Monte Lerno 1 (22,08 km)

La revanche des leaders du Championnat. Victimes de l’ordre de départ vendredi, Sébastien Ogier (Toyota) et Elfyn Evans (Toyota) ont pu pleinement s’exprimer sur le plus long tracé du week-end. Sous le soleil levant, le Français signe son premier scratch du rallye, 2 »6 devant le Britannique. Le Gapençais en profite pour remonter sur le podium au détriment du Belge Thierry Neuville (Hyundai), troisième de la spéciale à 3 »6 du Français. Dani Sordo (Hyundai), quatrième ce matin, reste confortable leader, puisque son poursuivant Teemu Suninen (Ford) lui a concédé 5 »2.

Au général, l’Espagnol dispose désormais de 22 »6 d’avance sur le Finlandais, et de 31 » sur Ogier. Huitième de l’ES 7, Pierre-Louis Loubet conserve la septième place au général, mais reste sous la menace d’Ott Tänak. Le Finlandais, qui a visiblement résolu ses problèmes de suspension d’hier, a repris 14 »2 au Français ce samedi matin, et n’est désormais plus qu’à 6 » au général.

Source de l’article

Laisser un commentaire