Faut-il encore acheter une Citroën C1 ou une Peugeot 108 ?
Technique et Pratique

Faut-il encore acheter une Citroën C1 ou une Peugeot 108 ?


Elles vont bientôt quitter le catalogue et ne seront pas remplacées, contrairement à la Toyota Aygo qui fera désormais cavalier seul, les jumelles Citroën C1 et Peugeot 108 sont-elles encore un bon investissement ?

Présentation

Les Citroën C1 et Peugeot 108 vont bientôt disparaître du catalogue, il y a donc sûrement de belles affaires à réaliser. Contrairement à leur dernière jumelle, la Toyota Aygo, et tout comme leur principale rivale la Renault Twingo, elles ne seront pas remplacées, du fait justement de la fin du partenariat avec la marque japonaise. Laquelle va reprendre, seule, l’usine de Kolin, en République Tchèque où elles sont toutes assemblées aujourd’hui.

En attendant, elles conservent de beaux restes. Toutes intégralement revues en 2014, les minicitadines françaises sont à peine plus longues que leurs aînées respectives (la 108 remplace la 107, la C1 n’a pas changé de nom) et adoptent un look plus moderne (même si la Peugeot reste presque classique).

Citadines nées, elles se manient avec aisance dans les centres urbains et ne rechignent pas à s’aventurer sur la route d’autant que leurs suspensions filtrent les irrégularités quelle que soit l’allure. Saines de comportement, elle prennent plus de roulis que leurs aînées, sans devenir instables, au profit du confort. La direction pourrait être un peu plus informative cependant. Seul ombre au tableau dynamique, des distances d’arrêt trop importantes. La seule mécanique proposée aujourd’hui, un 3-cylindres essence de 72 ch, est volontaire en ville, un peu bruyante à haut régime et quelque peu vibrante. Mais elle montre ses limites hors des cités.

Côté habitabilité, si les places avant se montrent généreuses, il n’en va pas de même de celles de l’arrière qui ont été sacrifiées pour augmenter le volume de coffre. Mais avec 130 dm3, ce dernier reste très exigu.

Les Citroën C1 et Peugeot 108 en résuméVendues depuis 2014Existent en trois et cinq-portesL/l/h (m) : 3,47/1,62/1,46 (C1), 3,48/1,62/1,46 (108)Vol. coffre (dm3) : 196Vol. réservoir (l) : 35Fiabilité des Citroën C1 et Peugeot 108MÉCANIQUES :VTi/1.0 VVTi : jusqu’à fin 2014, des soucis d’injection sur ce bloc Toyota ainsi que des voyants diagnostics allumés ou encore l’impossibilité de démarrer (capteur défaillant ou collecteur d’échap­pement). Pertes de puissance dues au système de distribution variable.AUTRES ÉLÉMENTS :Direction : bruits dans la colonne de direction jusque 01/15.Tableau de bord : commande des clignotants et bloc compteurs défaillants (avant 04/15). Voyant ESP allumé (calculateur airbag).Électronique : non-reconnaissance du port USB, l’ensemble écran tactile est alors à remplacer.Infiltration : le troisième feu stop, ainsi que les feux arrière non étanches, le premier induisant une infiltration dans le coffre.Serrure de coffre : peut être défaillante. Seule solution, le remplacement.Trains roulants : protections de rotules AV mal montées (bruits de frottement).Embrayage : vibrations au-delà de 100 km/h sur 82 ch. Difficulté à passer les vitesses.Ceintures de sécurité : rappel de modèles 2020 pour contrôle à l’arrière.Combien coûtent les pièces des Citroën C1 et Peugeot 108 ?Distribution + pompe à eau : 358 €Embrayage : 680 €Plaquettes AV : 135 €Disques + plaquettes AV : 323 €Amortisseurs AV : 243 €Amortisseurs AR : 213 €Silencieux AR : 373 €Catalyseur : 733 € 

Publié le 01/08/2021 Mis à jour le 01/08/2021 par La rédaction

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime