Les voitures italiennes sont-elles si peu fiables ? Nos réponses sur les modèles Fiat et Alfa
Technique et Pratique

Les voitures italiennes sont-elles si peu fiables ? Nos réponses sur les modèles Fiat et Alfa


La mauvaise réputation qui colle à la peau des voitures italiennes est-elle vraiment justifiée ? Notre dernière enquête fiabilité montre bien que, dans la grande majorité des cas, leur niveau de fiabilité et/ou de qualité est, malheureusement pour elles, assez décevant. Pourtant plus toute jeune, la Fiat Panda profite justement de son expérience pour faire figure d’exception. Elle présente un excellent bilan et finit en tête de sa catégorie. L’Alfa Romeo Stelvio ne brille pas mais si on trouve bien meilleur chez les SUV familiaux, il y a aussi plus mauvais. Quant aux autres modèles Fiat et Alfa Romeo, ils échouent bien souvent à la dernière place de leur catégorie respective. Ce qui ne veut pas dire que ces modèles échouent sur tous les plans. C’est le cas par exemple du SUV urbain de Fiat, le 500X, mauvais en fiabilité mais par ailleurs plutôt flatteur sur le plan de la qualité perçue. Place aux résultats.

Fiat Panda et Fiat 500 pour la catégorie Minis

Classement : Fiat Panda, 1ère sur 6, Fiat 500, 6ème sur 6

Fiabilité de la Fiat Panda – Excellent

Mécaniquement, la Fiat Panda est repartie quasiment d’une feuille blanche, il y a quelques mois, en articulant sa gamme autour d’un nouveau 3-cylindres, le 1.0 essence de 70 ch, à hybridation légère. Un moteur inédit qui, en toute logique, se montre jusqu’à présent parfaitement fiable. Quant au seul “vieux” moteur ayant ­résisté, le 0.9 TwinAir 85 ch, il en a fini avec ses soucis de surconsommation de lubrifiant. Seule une poignée de pro­priétaires se plaint encore de vibrations dans le train avant.

Qualité de la Fiat Panda – Bon

Le léger restylage dont vient de profiter la mini-Fiat s’est accompagné de l’arrivée de nouveaux matériaux, à l’aspect plus valorisant, dans l’habitacle. Combinés à des assemblages sérieux, ils permettent à la Panda de pouvoir se targuer d’un très bon bilan pour la catégorie.

Notre avis sur la Fiat Panda

Alors que sa remplaçante serait dans les tuyaux, comme le suggère le concept Cento­venti de 2020, cette 3e génération de Panda semble ne plus souffrir de ses ­défauts de jeunesse.

Panda© FiatFiabilité de la Fiat 500 – Décevant

La gamme de la Fiat 500 a sérieusement été élaguée ces derniers mois, puisque ne subsistent plus que l’antique 1.2 69 ch et le récent 3-cylindres 1.0 de 70 ch à hybridation légère. Concernant le premier, les problèmes de pompe à essence signalés l’an passé ont quasiment disparu, tout comme ceux liés au “stop & start” et aux bruits de train ­arrière. En revanche, vous êtes à nouveau nombreux à rencontrer des soucis de ­roulements de boîte de vitesses. Pour le moment, aucun défaut récurrent n’a été rapporté avec le nouveau moteur, mais les modèles les plus anciens affichent ­rarement plus de 15 000 km au compteur, ce qui ne suffit pas à établir un verdict définitif.

Qualité de la Fiat 500 – Moyen

La présentation séduit toujours autant. Mais, lorsqu’on observe cette 500 en ­détail, on ne peut s’empêcher de remarquer que les plastiques et leurs assemblages, aussi bien intérieurs qu’extérieurs, sont loin d’être irréprochables.

Notre avis sur la Fiat 500

La 500 s’améliore sensiblement au fil du temps. Mais la petite italienne part de trop loin pour parvenir à atteindre un ­niveau de fiabilité acceptable. Les problèmes récurrents sont, certes, de plus en plus rares, mais le nombre d’exemplaires touchés par des pannes isolées reste ­important.

500© FiatFiat 500X pour la catégorie SUV & 4×4 urbains

Classement : 12ème sur 12

Fiabilité du Fiat 500X – Moyen

Les soucis d’usure anticipée de l’embrayage continuent à se développer. ­Désormais, c’est sur le 1.6 MultiJet 120 ch qu’il faut parfois remplacer dès 30 000 km. Mais les choses s’améliorent par ailleurs. Ainsi, on ne ­relève presque plus aucun signalement d’ordre électronique. Le nombre de cas de bugs du système multimédia et d’allumage intempestif de voyants au tableau de bord est en chute libre. De même, on ne déplore plus de fuites récurrentes du ­circuit d’air conditionné.

Qualité du Fiat 500X – Bon

Sur ce point, rien à reprocher au Fiat 500X, il tutoie les références de la catégorie.

Notre avis sur le Fiat 500X

Les récents 1.0 T3 et 1.3 T4 confirment qu’ils sont bien nés, tout comme les blocs MultiJet. Et réjouissons-nous que les ingénieurs soient parvenus à quasiment éradiquer tous les problèmes électroniques récurrents connus jusqu’à présent. Reste les soucis d’embrayage.

500X© FiatFiat Tipo pour la catégorie familiale compactes

Classement : 13ème sur 13

Fiabilité de la Fiat Tipo – Moyen

Alors que la version restylée fait son ­entrée dans les concessions, la Fiat Tipo connaît plusieurs soucis. Le 1.4 95 ch est concerné par deux d’entre eux : une consommation d’huile qui dépasse 0,25 l/1 000 km dès les premiers kilomètres et quelques défaillances de bobines, les plus précoces apparaissant dès 20 000 km. Le diesel 1.6 MultiJet 120 ch voit parfois son turbo rendre l’âme avant 100 000 km. En revanche, l’usure prématurée des pneus avant n’est plus d’actualité, pas plus que les soucis de l’écran multimédia.

Qualité de la Fiat Tipo – Décevant

Avec ses tarifs agressifs, la Tipo vise les Dacia. Mais le soin porté à la fabrication de cette italienne est inférieur à celui des franco-roumaines. À bord, les plastiques sont presque tous durs et leurs assemblages, fait à la va-vite. C’est encore plus criant sur les modèles de base, dotés d’une planche de bord spécifique (sans écran tactile). À l’extérieur, les ouvrants sont mal alignés, tout comme les boucliers et les soubassements, qui ne sont quasiment pas protégés.

Notre avis sur la Fiat Tipo

Avec l’apparition des premiers exemplaires fortement kilométrés, la Tipo ­révèle de nouvelles faiblesses plus graves que les précédentes, puisqu’elles peuvent entraîner l’immobilisation de la voiture.

Tipo © FiatAlfa Romeo Stelvio pour la catégorie SUV & 4×4 familiaux

Classement : 17ème sur 30

Fiabilité de l’Alfa Romeo Stelvio – Bon

Cet italien est un gourmand : l’Alfa Romeo Stelvio dévore ses pneumatiques à vitesse grand V, parfois en moins de 15 000 km. De même, il semble raffoler des bugs électroniques en tout genre. Le réseau propose des mises à jour pour en venir à bout, mais ils réapparaissent parfois après quelques mois. En revanche, les moteurs, essence comme diesel, ne souffrent toujours d’aucune panne récurrente.

Qualité de l’Alfa Romeo Stelvio – Moyen

À ce niveau de gamme, les attentes sont très élevées. Et le Stelvio n’y répond pas entièrement. Ainsi, certaines fixations ­intérieures trop peu rigides laissent ­apparaître des vibrations dans le ­tableau de bord et les sièges avant. ­Certains plastiques et tissus sont également trop bon marché pour une marque dite premium.

Notre avis sur l’Alfa Romeo Stelvio

Si le Stelvio a laissé la Giulia, sa cousine technique, essuyer les plâtres d’une conception inédite, il ne s’affranchit pas de tous les problèmes rencontrés par la berline. Alfa Romeo a également des ­efforts à fournir en matière de finition.

Stelvio© Alfa RomeoAlfa Romeo Giulia pour la catégorie familiales & routières

Classement : 14ème ex æquo sur 16

Fiabilité de l’Alfa Romeo Giulia – Décevant

Modèle d’un renouveau voulu premium, l’Alfa Romeo Giulia souffre toujours de quelques problèmes. Les caprices des radars de ­stationnement sont toujours d’actualité, tout comme l’usure prématurée (dès 20 000 km) des pneus avant, du fait de mauvais ­réglages du train avant. Concernant la batterie, nombre d’entre elles ont dû être remplacées avant leurs 3 ans. Des difficultés à l’ouverture de la trappe à carburant ont été signalés, ainsi que des bugs du système multimédia, mais dont la fréquence a ralenti. Depuis quelques mois, vous avez aussi rencontré des soucis avec le mécanisme du toit ouvrant.

Qualité de l’Alfa Romeo Giulia – Bon

Les efforts d’Alfa Romeo sont visibles. Surtout depuis les améliorations de fin 2019, avec, à bord, des matériaux de qualité. Quelques imper­fections demeurent dans les assemblages de certains éléments intérieurs et, parfois, du capot moteur.

Notre avis sur l’Alfa Romeo Giulia

Alfa Romeo semble renouer avec le mauvais vieillissement de ses modèles. Mais en partant d’une page vierge pour la Giulia, il n’avait pas choisi la facilité.

Alfa Romeo Giulia© Alex Krassovsky

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime