infos et photos de la berline avec micro hybridation
Actualité auto

infos et photos de la berline avec micro hybridation


Mieux vaut tard que jamais. Avec un train de retard sur la plupart de ses concurrents, Maserati se lance enfin dans l’électrification en présentant en cet été 2020 son tout premier modèle électrifié : la Ghibli hybride.

Mais attention, il ne s’agit pour l’heure « que » d’une micro-hybridation puisqu’un quatre-cylindres 2L turbo, dérivé du moteur MultiAir d’Alfa Romeo, est ici secondé par un alterno-démarreur à moteur électrique bénéficiant d’un circuit 48V.

« L’alterno-démarreur récupère l’énergie pendant le freinage et la décélération et charge la batterie située dans le coffre, qui, à son tour, alimente l’ebooster du moteur », détaille Maserati.

Puissance annoncée : 330 ch et 450 Nm de couple pour un 0 à 100 km/h en 5,7 secondes et 255 km/h en pointe (boîte automatique ZF à 8 rapports).

Plus efficiente dans tous les domaines ?

« Le système hybride offre le même rendement que la version V6 diesel (de 275 ch) avec la puissance et l’accélération du moteur V6 essence de 350 ch », annonce la marque au trident, « le tout combiné à une réduction impressionnante des émissions de CO2, de 25% par rapport à l’essence et pratiquement identiques à celles du diesel selon les données WLTP ». La consommation est elle réduite de 20% par rapport au V6 essence.

Pour ne rien gâcher, « dans la Ghibli hybride tout est orienté vers de meilleures performances », assure la fime de Modène. « La voiture pèse moins que la version 6 cylindres et surtout a une meilleure répartition du poids (…). Tout est conçu pour rendre la Ghibli plus agile et plus amusante à conduire. »

Cerise sur le gâteau, les suspensions ont été retravaillées et la sonorité typique des moteurs Maserati a été préservée « sans recourir à des amplificateurs mais en ajustant simplement la dynamique des gaz d’échappement et en adoptant des résonateurs », explique Maserati.

Pas de révolution stylistique

Côté style, la nouvelle venue ne diffère que très peu de son pendant thermique. Seul l’arrière évolue véritablement avec une nouvelle signature arrière en forme de boomerang, inspirée de plusieurs modèles historiques du constructeur. Sans oublier ici et là de fines touches de bleu foncé.

A bord, une sellerie cuir et un système multimédia de nouvelle génération (nouvel écran de 8,4 à 10,1 pouces) sont notamment au programme alors que le volume du coffre est lui annoncé à 500 litres.

Enfin, la gamme se compose toujours de deux finitions : « GranLusso », plus orientée luxe et « GranSport », qui comme son nom l’indique est davantage typé sport.

Dans les showrooms en octobre 2020

La Maserati Ghibli hybride sera produite à partir du mois de septembre, entièrement en Italie, à l’usine FCA de Turin. Les premiers exemplaires sont attendus dans les showrooms à la fin du mois d’octobre 2020.

Lire aussi
Maserati Ghibli hybride (2020) : le plein de vidéos à J-1 !
Maserati: un innovant moteur de 630 ch pour la sportive MC20

Source de l’article

Laisser un commentaire