Un tiers des propriétaires de voitures électriques n’en sont pas satisfaits
Actualité auto Véhicules électriques

Un tiers des propriétaires de voitures électriques n’en sont pas satisfaits

Une étude récemment conduite au Japon rapporte un fait peu connu sur les acheteurs de voitures écologiques.

Les propriétaires de voitures électriques ont tendance à prêcher les nombreux avantages et vertus de la conduite non polluante. Ou du moins, c’est ce que nous avons l’habitude d’entendre. Cependant, il existe un autre groupe de propriétaires qui n’est pas aussi enthousiaste.

Un tiers des propriétaires de voitures électriques n’en sont pas satisfaitsEn réalité, plus d’un tiers des conducteurs de voitures électriques au Japon (34%) ont affirmé qu’ils n’en achèteraient pas une autre, selon un article du McKinsey Quarterly, la revue d’affaires d’un célèbre cabinet de conseil new-yorkais. Les résultats ont provoqué d’autant plus d’étonnement que le Japon est très favorable aux électriques et est doté d’une bonne infrastructure de bornes de recharge.

Dans son étude sur les premiers acheteurs de voitures électriques, le McKinsey Quarterly a constaté que certains acheteurs s’étaient sentis « séduits » par les divers avantages de la conduite électrique. Ceux-ci incluent une meilleure expérience de conduite lors d’un essai sur route, plusieurs types d’incitations financières et de subventions gouvernementales, et la promesse d’une baisse du coût du « carburant » par kilomètre.

Un tiers des propriétaires de voitures électriques n’en sont pas satisfaitsCependant, contrairement aux acquéreurs bien informés qui savaient quels compromis les attendaient après avoir fait un tel achat, ces acheteurs ne se sont rendus compte des inconvénients liés à une voiture électrique qu’après se l’être procurée. Ils se sont notamment plaints de la difficulté à trouver des bornes de recharge en ville et des coûts élevés de l’électricité pour recharger la voiture.

L’étude de McKinsey confirme également l’idée largement répandue que le prix est un facteur important, et que ce n’est que lorsque le coût d’achat d’une voiture électrique se rapprochera de celui de son homologue traditionnel qu’un véritable marché de masse s’ouvrira.

En attendant, les conducteurs soucieux de préserver l’environnement ont à présent accès à un choix plus vaste, entre les moteurs essence-électrique des voitures Hybrides telles que celles de Honda et les voitures traditionnelles aux émissions de CO2 réduites comme la crv honda décrite ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.