Nouvelle Opel Astra break : déjà dans la rue !
Scoops et Concept Cars

Nouvelle Opel Astra break : déjà dans la rue !


Présentée en juillet dernier, la nouvelle génération d’Opel Astra sera bientôt déclinée, comme la précédente, en une variante break Sports Tourer que nos photographes espions ont surprise sur la route.

La version break Sports Tourer de l’Opel Astra nouvelle génération est dans les starting-blocks. La preuve, nos photographes espions l’ont d’ores et déjà repérée sur la route. Ce qui suggère une présentation prochaine, dans les prochains mois, probablement au début de l’année 2022. Il sera produit aux côtés de la berline 5 portes, en Allemagne, à Rüsselsheim, berceau de la marque au Blitz, où est assemblée la dernière DS 4. On vous dit tout ce que l’on sait à son sujet.

Un empattement plus grand

Puisque les dimensions de la version 5 portes de l’Opel Astra sont quasi-identiques à celles de la Peugeot 308, à qui elle emprunte sa plate-forme, on s’attend à ce que la variante break Sports Tourer suive le même chemin. Il devrait dépasser de peu les 4,60 m de long, son empattement pourrait avoisiner les 2,73 m (soit une hausse d’environ 5 cm), au bénéfice de l’habitabilité et du volume de coffre. Si la partie arrière est bien camouflée, on voit que la soute de l’Astra break Sports Tourer est parfaitement rectiligne. Là aussi, cela devrait profiter aux cotes habitables. Il est à peu-près certain que les valeurs constructeurs seront proches de celles de la 308 SW (608 dm3 minimum pour le coffre, 1 634 dm3 maxi), plutôt dans la moyenne haute de la catégorie. On devine également la signature lumineuse à l’arrière qui rappellera celle des feux avant avec une forme de boomerang. Pas certain que le nom « Astra » soit affiché en toutes lettres comme sur la berline 5 portes dans la mesure où la place pourrait manquer, la plaque d’immatriculation étant placée bien plus en hauteur sur cette version break Sports Tourer.

L’Opel Astra 100% électrique, l’Astra-e, confirmée pour 2023

A la surprise générale, Peugeot annonçait en mars dernier que la gamme de la nouvelle 308 allait être complétée dans un futur plus ou moins proche par une variante 100 % électrique. A l’origine incompatible avec la base EMP2 V3, cette dernière a été adaptée afin d’accueillir, au besoin, du tout électrique. C’est donc sans surprise que sa proche cousine allemand recevra, elle aussi, le renfort d’une déclinaison zéro émission dont la dénomination est déjà connue : l’Astra-e. Opel l’a justement confirmé hier et a même donné une date : 2023. C’est à la même période que Peugeot a prévu de lancer sa compacte électrique qui devrait s’appeler e-308. L’Astra break Sports Tourer devrait en profiter. A cette motorisation s’ajoutera dès le lancement deux variantes essence de 110 et 130 ch, un diesel de 130 ch et deux hybrides rechargeables de 180 et 225 ch.

Publié le 02/09/2021 Mis à jour le 02/09/2021

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime