Petit SUV Lexus : première image du concurrent hybride des Audi Q2 et DS 3 Crossback
Scoops et Concept Cars

Petit SUV Lexus : première image du concurrent hybride des Audi Q2 et DS 3 Crossback


Nous vous l’annoncions il y a quelques jours à peine, Lexus envisagerait de produire un dérivé chic du nouveau SUV urbain de Toyota, le Yaris Cross, dont voici une première illustration.

Depuis la disparition de la compacte CT du catalogue européen fin 2020, il faut dépenser pas moins de 36 990 € pour accéder à l’univers Lexus en optant pour le SUV compact UX premier prix, une somme rondelette. Chez Audi, la première A1 ne coûte « que » 21 840 €. Et même chez Mercedes, pas vraiment réputé pour brader ses modèles, une Classe A de base coûte un peu moins de 29 000 €. Pas facile dans ces conditions de se faire une place surtout que, même si le constructeur a réussi progressivement à s’imposer en Europe grâce à l’hybridation notamment dont il est l’un des pionniers (avec la maison-mère Toyota), la concurrence suit le même chemin, contexte oblige. Bref, il faut donc que Lexus trouve d’autres moyens pour grignoter des parts de marché à ses concurrents premium. Le constructeur japonais compte sur son expérience et celle de Toyota, le nouveau NX par exemple reprend la motorisation hybride rechargeable de son cousin RAV4, un modèle qui impressionne par sa sobriété. Conscient que cette carrosserie est on ne peut plus à la mode, il n’en finit plus également d’ajouter des SUV à sa gamme. Et cela lui réussit puisque, chez nous par exemple, ceux-ci ont totalisé près de 78 % des ventes du constructeur l’année dernière. Et cette part pourrait encore croître dans les prochaines années puisque, nous vous en parlions il y a quelques jours à peine, Lexus envisagerait de produire un petit SUV sur la base du Yaris Cross, fraîchement débarqué dans nos contrées. Voici ce à quoi il pourrait ressembler.

Un Yaris Cross à la sauce Lexus

Si, dans les grandes lignes, de profil tout particulièrement, il devrait évoquer le Yaris Cross, il s’en différenciera par sa face avant en adoptant les codes Lexus. Avec notamment la grande calandre trapézoïdale qu’on retrouve sur tous les modèles de la gamme ainsi que des phares effilés et non pas rondouillards comme sur son cousin. Pas de raison par contre qu’il ne reprenne pas les passages de roues carrés de son cousin sachant que tous les SUV Lexus en ont, mais non peints comme sur l’UX et le grand RX pour accentuer son côté baroudeur. Le dernier NX étant censé incarner le renouveau stylistique de Lexus, on s’attend à ce que le petit frère reprenne certains de ses gimmicks. Les arêtes devraient être moins nombreuses, les courbes plus nombreuses, et il est très probable que le nom de la marque apparaisse en toutes lettres sur le coffre. Tout cela reste à confirmer. L’intérieur, on l’imagine, serait probablement le même, mais les matériaux seront, statut premium oblige, de meilleure qualité.

Nous vous le disions la fois précédente, deux noms auraient été déposés : BX et LBX. Le premier étant particulièrement problématique chez nous, on peut le mettre définitivement de côté. Bâti sur la même architecture que le Yaris Cross, ce nouveau venu serait donc hybride, une proposition tout simplement unique dans la catégorie. L’Audi Q2 n’est que thermique, le Mini Countryman propose une motorisation hybride rechargeable et le DS 3 Crossback peut être électrique. Avec 116 ch maximum, ce ne serait pas un foudre de guerre, mais il aurait sa sobriété à mettre en avant. On peut imaginer qu’il serait fabriquée en France, à Valenciennes, aux côtés de la Yaris et sa version SUV Cross. Un autre gage de réussite, en tout cas chez nous.

Illustration : motor.es

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime