Chiffres du marché auto 2021 : ça grimpe mais ça reste faible
emploi et économie

Chiffres du marché auto 2021 : ça grimpe mais ça reste faible


Est-ce une surprise ? Non, pas vraiment. Sur les trois premiers mois de l’année, les immatriculations de voitures neuves ont bondi de 21,1 %. Une belle augmentation qu’on attendait et qui s’explique très simplement. Au mois de mars l’année dernière, les ventes avaient reculé de 72,2% en données brutes et de 73,5 % à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à mars 2019, conséquence logique du confinement dur instauré à partir du 17 mars. Résultat, puisque les établissement sont restés ouverts cette année, les immatriculations sont reparties à la hausse en mars. Avec 182 775 voitures écoulées le mois dernier, le marché est en hausse de 191,66 % en données brutes, et toujours 170,6 % à nombre de jours ouvrés comparables. Pas de quoi pavaner dans la mesure où, de manière générale, les immatriculations cumulées des trois premiers mois de l’année sont inférieures à celles des années précédentes.

Des résultats faibles dans l’absolu

Car, en rentrant dans le détail, et en analysant le graphique ci-après, on se rend bien compte que l’année 2021 démarre plutôt mal. Janvier et février 2021 ayant été les plus mauvais mois depuis quatre ans. En janvier, les immatriculations étaient en baisse de 5,8% en données brutes et en hausse de 3,6% à nombre de jours ouvrés comparables. Le mois suivant, elles étaient en baisse de 20,9% en données brutes et à nombre de jours ouvrés identiques. Ainsi, en additionnant les ventes de voitures neuves de janvier, février et mars, on obtient un total de 441 791 immatriculations. Un résultat certes nettement supérieur à 2020 (364 679 unités vendues sur la même période) mais inférieur à celui des années 2018 (la meilleure de toutes) et 2019.

PériodeImmatriculations totalesPériodeJanvier-mars 2021Immatriculations totales441 791PériodeJanvier-mars 2020Immatriculations totales364 679PériodeJanvier-mars 2019Immatriculations totales553 335PériodeJanvier-mars 2018Immatriculations totales556 849Comme le démontre clairement ce graphique, les résultats de vente sont globalement nettement inférieurs à ceux des années précédentes.© CCFATous les groupes automobiles dans le vert

Assez logiquement, la plupart des marques et groupes automobiles présentent de meilleurs résultats qu’en 2020. Et rares, très rares sont celles et ceux qui voient leurs immatriculations baisser sur cette période par rapport au même exercice précédent. Mercedes (+41,9 %), Ford (+40,8 %) et Volvo (+31,6 %) font bien mieux que la moyenne. Première année pleine pour le Mercedes GLB par exemple dont les ventes ont décollé (+235 %, 1 087 unités et une place au sein du top 100). Le constructeur allemand profite aussi du renouvellement du GLA qui cartonne (+606,3 %, 1 921 immatriculations et 61ème au classement général). Chez Ford, c’est le nouveau Kuga qui porte la marque vers le haut avec une hausse des ventes de près de 1 000 %. La précédente mouture étant en effet tombée dans les tréfonds du classement (227 modèles vendus de janviers à mars 2020, contre 2 401 sur la même période en 2021). Chez Volvo, les modèles hybrides rechargeables séduisent particulièrement les entreprises (sur l’année 2020 complète, seuls 27 % des clients de la marque suédoise étaient des particuliers). XC40 et XC90 notamment.

Plus fort encore, les immatriculations de Suzuki ont presque doublé (+98,6 %) sur les trois premiers mois de l’année. Que ce soient les ventes aux particuliers ou les ventes aux entreprises, toutes ont progressé. L’arrivée de la motorisation hybride sur le Vitara a été particulièrement profitable. Ses ventes ont triplé passant de 398 à 1 175 exemplaires.

Le géant Stellantis est celui qui a le plus écoulé de voitures, poussé par la bonne dynamique de Peugeot (+17 %) et Fiat (+10,4 %). Mais il fait pourtant un peu moins bien que la moyenne (+12,7 %), DS, Opel et Alfa Romeo présentant en effet des résultats négatifs (respectivement -20,8 %, -8,2 % et -11,1 %). Chez DS et Alfa, tous les modèles dévissent sans exception. Chez Opel, la Corsa et l’Astra ainsi que le Grandland X perdent du terrain.

Le groupe Renault s’en sort un peu mieux que Stellantis (+17,5 %). C’est surtout parce que les Dacia, la Sandero en particulier (nous allons y revenir), s’écoulent comme des petits pains (+85 %).

Nissan augmente timidement (+3,4 %). Le marque doit attendre impatiemment l’arrivée du nouveau Qashqai. Ainsi que sa version longue X-Trail. Car tous deux plongent avec respectivement -32,3 % et -78,3 %.

La Dacia Sandero reste le modèle préféré des particuliers

Elle avait déjà détrôné la Peugeot 208 en janvier dernier, la nouvelle Dacia Sandero se détache aujourd’hui très nettement et plaît beaucoup aux acheteurs particuliers. On peut aujourd’hui sans coup férir parler de tendance de fond. Dans la mesure où ses ventes ont augmenté de 125,4 %, que sa part de marché atteint les presque 10 % et qu’elle a 8 000 immatriculations d’avance sur la Sochalienne. Ce qui n’est pas rien !

D’ailleurs, il semble que vous soyez nombreux à rechercher des véhicules accessibles. Puisqu’un autre véhicule de la marque Dacia figure dans le top 10, le Duster. Et lui aussi progresse nettement avec des ventes en augmentation de 61 % sur la période courant de janvier à mars. Pas mal pour un véhicule qui a déjà presque 4 ans au compteur et sera restylé d’ici très peu de temps !

Belle santé pour Peugeot qui place deux modèles sur le podium (c’est aussi le cas à l’échelle européenne) : la citadine 208, mais aussi son pendant SUV, le 2008. Ce dernier confirme sa domination sur le Renault Captur, autrefois première vente du segment. Pas de quoi s’inquiéter non plus dans la mesure où il est tout de même 5ème au classement général et ses ventes progressent à peu-près aussi vite que celles de son rival.

Par contre, plus le temps passe et plus il semble évident que la stratégie développée par Renault pour renouveler la Clio ne s’est pas avérée payante. Elle est pourtant pétrie de qualités mais il se pourrait que son design trop semblable à celui de la précédente mouture ne semble pas convaincre les acheteurs. Si cela peut fonctionner pour des véhicules comme la Volkswagen Golf, pour ne citer qu’elle, la recette ne prend pas chez Renault. Autrefois reine des ventes, elle n’est aujourd’hui que 6ème au classement. Et alors que la tendance est plutôt à la hausse sur les trois premiers de l’année, ses ventes reculent de 2,8 %.

Autre surprise de ce classement, la Toyota Yaris – la plus française des voitures japonaises – est aux portes du podium. Sa nouvelle génération séduit, et pas qu’un peu. Ses ventes ont progressé de 64,8 %.

Mais on sera surtout étonné de constater que le 10ème modèle préféré des particuliers n’est autre que la berline familiale électrique de Tesla, la Model 3. C’est d’ailleurs elle qui progresse le plus, plus de 180 % d’augmentation. On parle pourtant d’un modèle qui ne s’échange pas à moins de 43 800 €, bonus non déduit, et dont les versions restantes ne sont même pas éligibles au superbonus de 7 000 €, puisque dépassant allègrement la barre des 45 000 €. La Renault Zoé est loin derrière, seulement 27e et 1 923 unités écoulées. Les chiffres de ventes de l’Américaine sont à suivre de très près l

Top 10 des voitures les plus vendues aux particuliers en janvier 2021ClassementModèleNombre de véhicules vendus (en unité)Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)Part de marché (en %)Classement1ModèleDacia SanderoNombre de véhicules vendus (en unité)18 152Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)+125,4Part de marché (en %)9,47Classement2ModèlePeugeot 208Nombre de véhicules vendus (en unité)10 733Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)+8,1Part de marché (en %)5,6Classement3ModèlePeugeot 2008Nombre de véhicules vendus (en unité)7 875Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)+38,6Part de marché (en %)4,11Classement4ModèleToyota YarisNombre de véhicules vendus (en unité)7 426Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)+64,8Part de marché (en %)3,87Classement5ModèleRenault CapturNombre de véhicules vendus (en unité)6 579Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)+33,2Part de marché (en %)3,43Classement6ModèleRenault ClioNombre de véhicules vendus (en unité)6 380Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)-2,8Part de marché (en %)3,33Classement7ModèleDacia DusterNombre de véhicules vendus (en unité)5 983Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)+61Part de marché (en %)3,12Classement8ModèleRenault TwingoNombre de véhicules vendus (en unité)5 812Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)+41,8Part de marché (en %)3,03Classement9ModèleCitroën C3Nombre de véhicules vendus (en unité)5 390Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)-2,1Part de marché (en %)2,81Classement10ModèleTesla Model 3Nombre de véhicules vendus (en unité)4 305Evolution par rapport à janvier-mars 2020 (en %)+181,6Part de marché (en %)2,25

Source : CCFA et autoactu.com

Source de l’article

Laisser un commentaire