Essai Citroën C3 restylée : lifting léger
Essais

Essai Citroën C3 restylée : lifting léger


Lancée en 2016, la Citroën C3 de troisième génération est l’une des citadines les plus vendues en France. Après une première moitié de carrière satisfaisante, il est temps pour la C3 de s’offrir un restylage. Pas de grands changements, la petite française reste fidèle à elle-même : confortable et bien équipée.

850.000 exemplaires vendus. Ce n’est pas encore au niveau de ses rivales directes comme la Renault Clio et la Peugeot 208, mais la C3 de troisième génération a su faire son bout de chemin tranquillement. La marque aux Chevrons a fait le choix de l’originalité en débarquant sur le marché avec une face avant mignonne, de multiples possibilités de personnalisation… Bref, un look atypique renforcé par l’arrivée des fameux Air Bump. Mais pour garder la face, Citroën se devait de lui donner un petit coup de jeune en 2020.

Petit, parce qu’il faut vraiment redoubler de vigilance pour percevoir les détails qui démarquent les toutes nouvelles C3 des exemplaires d’avant restylage. Surtout à l’intérieur ! Dans l’habitacle, il est tout à fait impossible de distinguer le moindre changement. Seuls les nouveaux sièges Advanced Confort et le traitement de l’écran tactile sont perceptibles à condition de sortir la loupe.

À l’extérieur, les modifications de ce restylage sont tout aussi légères, mais déjà plus faciles à repérer. Les Air Bump latéraux ont été redessinés, les nouveaux blocs optiques inaugurent des feux LED et la calandre a été légèrement revisitée. On retrouve sur cette C3 restylée les codes stylistiques des nouveaux modèles de la marque avec un double liseré chromé qui descend jusque sous les optiques. Histoire de justifier ce restylage, Citroën apporte également une nouvelle signature lumineuse sur les feux arrière. Et c’est tout !

Esthétiquement, la nouvelle Citroën C3 a tout de même le droit a de nouveaux Air Bump et à une nouvelle signature lumineuse pour les feux arrière.

Bon à savoir : anticiper l’achat et la revente.

Il est possible de connaitre la valeur de revente ou de reprise de votre véhicule grâce à la cote auto Turbo de votre Citroën C3, l’alternative à la côte Argus.

Facile à vivre

La gamme de motorisation n’a pas bougé. Enfin si… La version la moins puissante passe de 81 à 83 chevaux. C’est symbolique ! Sinon, toujours un seul et unique bloc Diesel au catalogue, le Blue HDi 100, mais il n’intéressera que les gros rouleurs et les entreprises. Du côté des blocs essence, on retrouve donc le PureTech de 83 chevaux qui manque un peu de pêche sur la route. Nous avons donc opté pour une C3 plus polyvalente équipée du PureTech 110 ch associé à la boite de vitesses manuelle à six rapports.

Si ce petit 3 cylindres d’1,2 litre s’est montré plutôt convaincant en matière de dynamisme, son association à la boîte de vitesse automatique (EAT6) l’aurait sans doute rendu encore plus agréable. Difficile de dire si cela vient de l’étagement de la boîte ou du manque de couple de ce petit moteur, mais on se surprend à devoir fréquemment changer de rapport, même sur autoroute. Certains diront que nous sommes paresseux, d’autres comprendront qu’il est appréciable de pouvoir rester sur une seule et même vitesse… surtout pour la moyenne de consommation. Néanmoins, la douceur de marche reste la ligne de conduite de cette Citroën C3 restylée. Et ce, malgré aucune amélioration des liaisons au sol et des trains roulants.

La citadine aux Chevrons préfère laisser à la Peugeot 208 les joies du dynamisme. On n’a de cesse de le répéter : Citroën joue la carte du confort à fond et ça marche ! Ainsi, lorsque l’on est à bord de la C3, on adopte naturellement une conduite coulée, sans à-coups et on profite des nouveaux sièges qui, il faut bien le dire, améliorent le confort de l’auto… à condition d’avoir coché cette option, à 300 euros.

À l’intérieur, rien ne bouge si ce n’est le traitement appliqué à l’écran tactile du système d’info-divertissement.

Vraiment citadine

Outre son gabarit, la C3 a quelques arguments qui font d’elle une vraie citadine. En ville, la C3 est toujours agréable et les moyennes de consommations y sont plutôt raisonnables, même avec le moteur le plus puissant de la gamme. Pendant notre essai, nous avons relevé une moyenne de 6,7 litres/100 km sur des parcours réalisés uniquement en milieu urbain. C’est assez raisonnable, mais une Renault Clio 100 TCe est encore capable de mieux.

En revanche, lorsque l’on s’échappe sur route, les consommations peuvent être beaucoup moins enthousiasmantes. La Citroën C3 de notre essai affiche près de 7,5 litres/100 km sur un parcours mixte en gardant le pied léger et même jusqu’à 8,3 l/100 km au bout des 600 km de notre essai pendant lesquels nous avons adopté un rythme plutôt soutenu. Rien de très étonnant, mais on s’attendait à mieux.

Citroën C3 restylée, toujours aussi séduisante – Essai TURBO du 24/01/2021

Désormais, la Citroën C3 restylée bénéficie de feux à LED et d’un nouvel entourage des blocs optiques.

Bien placée sur le marché

Qui dit restylage, dit souvent augmentation. Mais dans le cas de la C3, l’inflation reste mesurée : la gamme commence à 15.200 euros et peut aller jusqu’à 22.900 euros. Notre version 110 chevaux en finition Feel Pack dépasse les 21.000 euros mais bénéficie d’une dotation de série assez riche. Feux de route automatiques, caméra de recul, essuie-glaces automatiques, navigation GPS, jantes en alliage de 16 pouces, Apple Car Play et Android Auto… L’essentiel est là !

Face à sa cousine Peugeot 208, la C3 restylée est moins chère d’environ 1.000 euros. Une différence raisonnable mais qui ne sera certainement pas un critère clé. Ceux-ci réfléchiront davantage par rapport aux look et au confort de l’auto. Sur ce point, la C3 garde à bonne distance les Kia Rio et Ford Fiesta, mais attention tout de même aux Opel Corsa et Hyundai i20 qui peuvent lui faire de l’ombre. Toutefois, sur le marché français en tout cas, la C3 garde une image qui joue en sa faveur.

Caractéristiques techniques Citroën C3 restylée (2021)

Fiche Technique Citroën C3 restylée (2021) 110 ch BV6
Modèle essayé : Citroën C3 110 ch BV6
Dimensions L x l x h
3,99 / 1,74 / 1,47 m
Empattement
2,53 m
Volume mini du coffre
300 l
Poids à vide
1.090 kg
Cylindrée du moteur
3 cylindres 1,2 litre turbo
Puissance
110 ch à 5.500 trs/mn
Couple
205 Nm à 1.750 trs/mn
0 à 100 km/h
9,4 s
Vitesse max
198 km/h
Taux de CO2
130 g / km (WLTP)
Consommation annoncée – relevée
4,6 l – 7,5 l / 100 km
Malus 2021
0 €
Tarifs
à partir de 21.600 €

Source de l’article

Laisser un commentaire