Haval H6, derrière les apparences, tout change
Le coin des blogs

Haval H6, derrière les apparences, tout change

C’est un renouvellement de taille pour le marché chinois. Le Haval H6 est en effet le SUV le plus vendu depuis plusieurs années. Avec cette 3ème génération qui repose sur une nouvelle plateforme, la marque phare de Greatwall devrait enfin passer le cap de l’électrification de sa gamme.

SUV le plus vendu en Chine depuis près de 10 ans
Nouvelle plateforme prévue pour l’électrification

Haval est l’une des principales marques chinoises. Son succès est lié à celui des SUV, et jusqu’à présent le H6 représentait l’essentiel de ses ventes, depuis son apparition en 2011. Malgré les nombreux modèles de Haval, la marque était proche de la monoculture jusqu’au récent succès des F5 et F7. Le H6 reste néanmoins la clef de voute de la gamme, et son remplacement est donc majeur. D’autant qu’il inaugure une nouvelle plateforme pour le constructeur. Qui pourra désormais prendre le virage de l’électrique. Annoncé uniquement en essence (1.5 Turbo 169 ch ou 2.0 Turbo 224 ch), le nouveau H6 devrait ainsi par la suite proposer des versions hybride, hybride rechargeable. Voire 100% électrique ?

Le nouveau H6 prend de l’embonpoint avec 4653 mm de long (+53) et 1886 mm de large (+26). Son empattement de 2738 mm est également allongé, de 58 mm. Mais la nouvelle plateforme qui fait appel en partie à de l’aluminium est censée permettre de réduire la masse de 44 kg. Le H6 avait fait ses adieux à ses origines de copie de Honda CR-V lors de son restylage en 2017. Il se place désormais dans la lignée des F5 et F7 avec des feux plus étirés que la précédente génération. Propre et net, mais ni original ni franchement plus moderne que le précédent dessin…

L’ambiance intérieure est pour sa part un peu plus actuelle avec sa planche très horizontale et dépouillée, sa console centrale flottante ou ses matériaux. Rappelons au passage que Haval est l’une des marques chinoises les mieux placées en matière de qualité perçue. Et l’équipement se fait aussi plus technologique : commande de la boîte double-embrayage par une petite molette, affichage tête haute, écrans de 10,25 et 12,3 pouces, aides à la conduite avec conduite semi-autonome de niveau 2, la mise à jour « over the air » (FOTA) des composants, l’assistant personnel ou la compatibilité 5G…

Notre avis, par leblogauto.com

Il est la référence des SUV chinois depuis près de 10 ans. Le Haval H6 a donc ici opté pour une attitude très conservatrice sur le plan du style. Mais le marché est fort disputé et les rivaux ont des dents acérées et les clients en quête de modernité resteront sur leur faim. Il lui faudra aussi consolider une offre électrifiée dans les mois à venir.

Source de l’article

Laisser un commentaire