VivaTech 2021 : Renault présente Duo, Bento et Hippo
Le coin des blogs

VivaTech 2021 : Renault présente Duo, Bento et Hippo

Au salon VivaTechnology qui se déroule à partir d’aujourd’hui, le groupe Renault dévoile sa stratégie de mobilité ainsi que les véhicules Duo, Bento et Hippo.

Chez Renault, la mobilité est prise en charge par Mobilize. Une partie de la stratégie de mobilité partagée avait déjà été dévoilée. Désormais, on connait les noms des trois véhicules, 100% électriques, qui serviront cette stratégie.

Indisponibles à la vente

Le Mobilize DUO (ex Renault EZ-1) est le petit véhicule façon Twizy mais à deux places de front et non plus l’une derrière l’autre. 100% électrique, compact et connecté, Duo est pour…2 personnes (merci Captain Obvious). Il est, un peu à l’instar du Citroën AMI, pensé dès le début pour l’autopartage. Comme les deux autres véhicules, le Mobilize Duo ne sera pas à vendre (dommage ? Sans doute).

Dans l’idée de la mobilité plus durable, le Duo intègrera 50% de matériaux recyclés dans sa fabrication. De plus, grâce à la Re-Factory de Renault Group à Flins, il devra être recyclable, en fin de vie, à 95%.

Mobilize BENTO de son côté est le nom du véhicule destiné à la livraison ou « le transport de biens peu encombrants ». 100% électrique lui aussi, il est conçu sur la base du DUO. Il proposera un caisson de chargement avec un volume total qui pourra atteindre 1m3.

Enfin, le Mobilize HIPPO est le véhicule modulaire clairement destiné à la livraison du dernier kilomètre, en ville ou périphérie. Le HIPPO proposera plusieurs modules de chargement. Interchangeables ils permettront de répondre aux besoins de ses utilisateurs : transport réfrigéré, livraison de colis, etc. La capacité de chargement sera de 200kg et le volume jusqu’à 3m3 environ.

Développer tout un écosystème autour de la mobilité électrique

Mais, il n’y a pas que ces trois véhicules dans la stratégie de Mobilize. En effet, la filiale du groupe Renault annonce aussi le lancement d’un projet avec l’Île d’Yeu, Qovoltis et Enedis. Ce projet vise à accompagner la commune dans sa démarche de transition énergétique. C’est le principe des Smart Islands (îles intelligentes) (qui peut être étendu à n’importe quel territoire NDLA) pour tendre vers une neutralité carbone.

Pour l’Île d’Yeu, cela se traduit par une transition vers la mobilité électrique avec un écosystème de recharge, de la production électrique solaire, pousser au V2G (véhicule to grid), au stockage stationnaire, etc. Le groupe Renault a déjà lancé un programme ambitieux à Porto Santo en 2018 avec pour cible, la neutralité carbone du territoire en 10 ans.

Dans cet écosystème, la seconde vie des batteries électriques est indispensables. Déjà, cela permet de mieux amortir la pollution à la construction de la batterie. En plus, cela permet de créer des système de stockage de l’électricité, mobiles, modulaires et à plusieurs destinations. Pour cela, Renault/Mobilize s’associe avec la start-up allemande betteries AMPS GmbH. Cette société ne fait pas du « recycling » mais de « l’upcycling ». En gros, on donne une seconde vie à des objets avant de penser au recyclage à proprement parler.

Des services rebadgés Mobilize

A la fin, il ressort de la récolte des batteries « usagées » des VEB, des « betterPacks » de 2,3kWh. Jusqu’à 4 packs peuvent être mis bout à bout pour ainsi atteindre une capacité totale de 9,2 kWh. Cette capacité correspond à la consommation électrique moyenne d’un foyer sur une journée. Ces systèmes peuvent être utilisés dans des endroits « hors réseau », mais aussi servir de « groupe électrique » d’appoint à la place de groupes électrogènes thermiques classiques. Là encore, la Re-Factory de Flins est impliqué avec une production qui débutera en septembre 2021.

Enfin, la marque Mobilize est désormais mise en avant avec tout un tas de changement de noms. Zity devient « Zity by Mobilize », Renault Mobility devient « Mobilize Share » et les solutions d’Elexent deviennent « Mobilize Power Solutions ».

Source de l’article

Laisser un commentaire