La disqualification de Sebastian Vettel au Grand Prix de Hongrie maintenue par les commissaires de la FIA
Formule 1

La disqualification de Sebastian Vettel au Grand Prix de Hongrie maintenue par les commissaires de la FIA


La FIA reprochait au pilote et son écurie d’avoir une quantité de carburant inférieure à un litre dans le réservoir de la monoplace à la fin de la course, ce qui est contraire au règlement. Les analyses menées par l’écurie ont débouché sur le constat d’un « dysfonctionnement » du système de carburant, expliquant le manque d’essence.

Des arguments jugés insuffisants

Selon les commissaires, après une audience en visioconférence, les justifications données par l’écurie ont été jugées insuffisantes. Dans un document, ils expliquent que « savoir pourquoi il y avait moins d’un litre (dans le réservoir) ne fait pas de différence » et que « prétendre qu’aucun avantage en termes de performance n’a été obtenu ne constitue pas une défense ». Pour réétudier la décision de disqualifier Sebastian Vettel, ils estiment qu’Aston Martin « aurait dû présenter des faits indiquant qu’il restait effectivement plus d’un litre de carburant ».

Par conséquent, Sebastian Vettel ne récupère pas le bénéfice de points liés à sa deuxième place. Lewis Hamilton (Mercedes) reste deuxième du Grand Prix, Carlos Sainz (Ferrari) conserve sa troisième place.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime