Mattia Binotto, directeur de Ferrari : « Se faire prendre un tour est très douloureux » - F1 - GP de Hongrie
Formule 1

Mattia Binotto, directeur de Ferrari : « Se faire prendre un tour est très douloureux » – F1 – GP de Hongrie


Après les trois premiers Grands Prix de la saison, il faut descendre à la cinquième place du classement constructeurs pour trouver Ferrari. La Scuderia n’a pour le moment inscrit que 27 points, quand Mercedes en compte déjà 121. Et Red Bull, McLaren et Racing Point devancent également l’écurie italienne.

En Hongrie, le week-end dernier, après des essais libres et des qualifications sous la pluie qui pouvaient donner de l’espoir, la course, disputée majoritairement sur piste sèche, a rappelé les difficultés de la SF1000 : Sebastian Vettel a fini 6e, Charles Leclerc 11e, les deux à un tour du vainqueur, Lewis Hamilton.

« C’est un dimanche extrêmement décevant et le résultat est très difficile à avaler, a commenté Mattia Binotto, directeur de Ferrari. En qualifications, nous avons réussi à tirer le meilleur parti de la voiture dans sa configuration actuelle, mais ça n’a pas été le cas en course. Se faire prendre un tour est très douloureux pour nous et nos fans. »

« Maintenant, nous rentrons chez nous après ce très long voyage et nous devons essayer tout ce que nous pouvons pour progresser autant que possible dans tous les domaines, a-t-il ajouté. Chacun devra analyser son travail et avoir le courage de changer de cap si nécessaire, car la dynamique actuelle est inacceptable. Il n’existe pas d’autre solution pour remédier à cette situation. »

Source de l’article

Laisser un commentaire