La directrice du circuit de Spa-Francorchamps retrouvée morte à son domicile
Rallye WRC

La directrice du circuit de Spa-Francorchamps retrouvée morte à son domicile


La Française Nathalie Maillet (49 ans), directrice depuis juin 2016 du circuit de Spa-Francorchamps, où se disputait ce dimanche la dernière journée du Rallye d’Ypres, huitième manche du Championnat WRC, a été retrouvée morte, tuée par balle, à son domicile. Le drame s’est produit dans la maison familiale située à Gouvy, dans la province wallonne de Luxembourg (Belgique), ont annoncé plusieurs médias locaux.

Ces derniers, qui citent le parquet, à l’image de la RTBF, expliquent que dans la nuit de samedi à dimanche, Nathalie Maillet aurait été assassinée par son mari, qui aurait également tué une amie de son épouse. L’auteur des faits aurait ensuite retourné l’arme contre lui.

« À 0h10, le corps sans vie de deux dames et d’un homme ont été découverts par les services de police dans une habitation à Gouvy, tous trois présentant des blessures par balles, explique le communiqué du parquet. D’après les premières informations recueillies, l’individu masculin aurait fait volontairement usage de son arme à l’égard des deux femmes, parmi lesquelles figurait son épouse, entraînant leur décès, avant de se donner la mort. »

« Nous perdons aujourd’hui une très grande dame, une amoureuse et passionnée des sports moteurs, une vraie meneuse qui va beaucoup nous manquer. Nathalie était devenue le visage du circuit, elle incarnait cette passion pour la course que nous partageons tous », a déclaré Melchior Wathelet, le président du conseil d’administration du circuit de Spa-Francorchamps, sur le site internet de l’organisation.

Nathalie Maillet était issue d’une famille de pilotes. Elle avait remporté sa première Fun Cup en 2006 et été vice-championne de la Roadster Cup la même année. Elle était également une brillante architecte.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime