Bientôt micro-SUV électrique Citroën pour concurrencer la Dacia Spring ?
Véhicules électriques

Bientôt micro-SUV électrique Citroën pour concurrencer la Dacia Spring ?


On imaginait que Citroën ne remplacerait pas sa C1. Pourtant, le constructeur français va revenir sur le segment des mini-citadines vers la fin de l’année avec un micro-SUV low-cost thermique et électrique. Produit en Inde, il est prévu qu’il arrive plus tard en Europe, dans une version modifiée.

En quittant l’usine de Kolin, en République Tchèque, où sont produites les actuelles générations de Citroën C1, Peugeot 108 et Toyota Aygo, on était tenté de penser que les constructeurs français allaient s’absenter durablement du segment des minicitadines. Pas tout à fait. D’après le média indien ElectricVehicleWeb.com, la marque aux chevrons préparerait une descendance à la C1 dès la fin de l’année avec un mini-SUV disponible en variante thermique et électrique. Deux modèles produits en Inde et qui devraient arriver plus tard sur le Vieux Continent. Même s’ils seront profondément revus pour s’adapter aux exigences européennes. Noms de code : CC21 et eCC21. « CC » pour « C-Cubed » et « e » pour le modèle électrique. Présentation.

Un micro-SUV au look typiquement Citroën

De nombreux mulets ont été surpris depuis le début de l’année dernière sur les routes indiennes. Même s’ils sont encore profondément camouflés, on devine déjà quelques éléments caractéristiques du design Citroën. Ce futur modèle aura un regard sur deux étages. Très compact, haut sur pattes, il a déjà des airs de C3 Aircross en réduction. On parle bien d’un SUV de poche. Comme la Dacia Spring, qu’il concurrencera, il fera moins de 4 m (3,73 m pour la roumaine). En Amérique du Sud, où il sera distribué, il pourrait remplacer la C3. Là-bas, c’est la seconde génération qui est toujours au catalogue.

Plate-forme CMP et motorisation électrifiée

Deux variantes sont donc au programme. Les noms définitifs ne sont pas connus. C’est donc par leur nom de code qu’on les différencie pour le moment : CC21 et eCC21. La première sera alimentée par un moteur thermique, la seconde sera 100 % électrique. Toutes deux reposeront sur la bien-connue plate-forme CMP des Peugeot 208 ou 2008. Pas question pour autant que le Citroën soit équipé des même moteurs que ces derniers. On s’attend, aussi bien en thermique qu’en électrique, à des puissances plus modestes. Ceci afin de contenir le prix, estimé à minimum 8 lakhs en Inde (l’équivalent de 9 000 €) pour la version électrifiée. Un prix à prendre avec des pincettes. Car, rappelons-le, si toutefois ce modèle arrivait chez nous, ce serait dans une version profondément remaniée. Affaire à suivre.

Publié le 01/02/2021 Mis à jour le 01/02/2021

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime