Peugeot, Citroën : toutes les nouveautés électriques et hybrides rechargeables jusqu'en 2023
Véhicules électriques

Peugeot, Citroën : toutes les nouveautés électriques et hybrides rechargeables jusqu’en 2023


Nous vous en parlions il y a quelques jours, le groupe Stellantis (géant de l’automobile issu de la fusion des groupes PSA et Fiat Chrysler Automobiles) a prévu d’accélérer l’électrification de sa gamme. Avec des objectifs néanmoins plus modestes pour les Etats-Unis que pour l’Europe. Le but étant que plus de 70 % des véhicules vendus sur le Vieux Continent à l’horizon 2030 soient électriques et hybrides rechargeables contre seulement 40 % aux USA. En même temps, avec la multiplication des Zones à Faibles Emissions mobilité (ZFE-m) et l’interdiction en 2035 des modèles thermiques souhaitée par la Commission Européenne (encore une proposition pour le moment, donc), on comprend que Stellantis concentre ses efforts chez nous. De fait, les nouveautés électrifiées vont pleuvoir (voir calendrier ci-après). Il y aura 10 nouveaux véhicules hybrides rechargeables et 11 voitures 100% électriques dans les 24 prochains mois. Dont près de la moitié chez nos seuls constructeurs nationaux, Peugeot et Citroën, 9 au total. Et même 10 en comptant la DS 4 hybride rechargeable, c’est elle dont il s’agit dans le planning. Quels sont les autres modèles ? Réponse.

Calendrier des nouveautés partagé lors de la dernière conférence du groupe.© StellantisDernier semestre 2021Citroën ë-Berlingo et Peugeot e-Rifterë-Berlingo© Citroën

Les deux grandes nouveautés électriques de la fin d’année chez Peugeot et Citroën, nous les connaissons déjà puisqu’elles ont été présentées début 2021. Il s’agit des ë-Berlingo et e-Rifter. Les versions électrifiées des deux ludospaces français sont disponibles à la commande depuis le mois dernier, elles feront leur entrée dans les concessions dans le courant du second semestre de cette année. 136 ch, 260 Nm, les caractéristiques du moteur qu’elles embarquent sous leur capot ne vous sont probablement pas inconnues. Logique puisqu’il s’agit du même ensemble électrique que celui de la Peugeot e-208 ou du DS 3 Crossback E-Tense. Ces deux-là n’étant pas des références en matière d’autonomie, c’est plutôt de mauvais augure pour les Berlingo et Rifter ainsi motorisés. Mais ils constituent néanmoins une offre unique pour le moment, notamment avec leurs 2 places arrière supplémentaires optionnelles.

Peugeot 308 HybridPeugeot 308 Hybrid© Alex Krassovsky

La nouveauté hybride rechargeable de cette fin d’année chez Peugeot n’est pas une grande surprise puisqu’il s’agit tout simplement de la toute nouvelle Peugeot 308. Pour rappel, outre des motorisations essence (de 110 et 130 ch) et diesel (130 ch uniquement), il faudra absolument se diriger vers les deux motorisations PHEV pour avoir davantage de puissance. La première délivre 180 ch et est disponible avec presque toutes les finitions. La seconde fait 225 ch et n’est proposée que sur les deux finitions supérieures GT et GT Pack. A noter que la déclinaison break SW fera également son entrée dans les concessions à peu-près au même moment, à l’automne.

En 2022Citroën C5 X hybride rechargeableC5 X hybride rechargeable© Citroën

Ne l’appelez plus C5 « tout court » mais C5 X. Ce modèle marque le retour de Citroën dans le segment des grandes berlines, après quatre années d’absence. Et, dans la plus pure tradition Citroën (DS, CX, XM ou encore C6), elle ne fait pas les choses comme les autres avec un look décalé, aux antipodes des deux premières générations de C5. Mi-SUV mi-break, son X en est la preuve, il ne faut pas la considérer comme une nouvelle C5, mais bien comme une toute nouvelle proposition. Originale à plus d’un titre à l’extérieur, elle se veut plus consensuelle à l’intérieur. Mais au moins se révèle-t-elle généreuse pour les passagers et les bagages. D’ailleurs, comme toute bonne Citroën qui se respecte, son truc à elle, c’est le confort : sièges moelleux à souhait, amortisseurs à butée hydraulique de série voire amortissement piloté sur la version hybride rechargeable de 225 ch qui sera disponible dès le lancement à l’automne. Elle débarquera dans les concessions au début d’année prochaine.

Peugeot 308 Cross HybridIllustration de la future Peugeot 308 Cross© Motor.es

Longtemps l’apanage des marques premium, BMW en tête, les SUV-coupés commencent peu à peu à inspirer les constructeurs généralistes. Après Renault et son plutôt réussi Arkana, et – mais il ne joue pas dans la même catégorie – Volkswagen et son Taigo, Peugeot va se lancer à son tour dans cette aventure et proposera au second semestre 2022 une variante surélevée mais avec un pavillon fortement incliné de sa nouvelle compacte. Son nom : 308 Cross. Connu en interne sous le nom de P54, ce modèle devrait être bien plus long que la berline dont il dérive (4,36 m). Sa taille devrait se situer à mi-chemin entre celle d’un 3008 (4,45 m) et celle d’un un 5008 (4,64 m). Ajoutez à cela un empattement confortable, probablement autour de 2,80 m, et vous obtiendrez un véhicule spacieux, idéal pour les petites familles. A l’intérieur, il reprendra l’environnement de la 308. Outre un moteur essence (pas certain encore pour le diesel), il embarquera sous son capot une voire plusieurs déclinaisons hybrides rechargeables. Rappelons que la 308 en a deux, de 180 ch et 225 ch, il n’y a pas de raison pour qu’il n’en profite pas lui aussi. Pas certain qu’il ait droit cependant à une variante électrique, elle pourrait être réservé au futur 3008 (voir plus bas).

Citroën ë-C3 (Marchés émergents)Cette C3 sera réservée aux marchés émergents. Une variante électrique sera disponible dès sa sortie. © Pine_0101

C’est la seule nouveauté électrifiée de Citroën qui n’est pas attendue sur le sol européen. Elle a déjà été repérée à de multiples reprises. Pis encore, une miniature de ce véhicule a déjà fait le tour d’internet. Citroën va produire en Inde, nom de code CC21 (pour « C-Cubed »), une petite citadine qui va prendre le nom de C3. Aucun doute n’est permis puisque le nom est affiché en toutes lettres. Même si, à première vue, elle ressemble beaucoup à la nôtre, il n’en est rien. Profil plus carré, moins rondouillard, antibrouillards de forme hexagonale et non pas ronde, protections de carrosserie supplémentaires, cette C3 qui sera réservée aux marchés asiatique et sud-américain se la joue plus SUV. Sa plate-forme devrait être une version simplifiée de la CMP des Peugeot 208 ou 2008 afin de maintenir des prix compétitifs. Sa présentation est imminente, une variante 100 % électrique (nom de code eCC21) complètera la gamme courant 2022. Il se dit que son style pourrait inspirer celui de notre future C3, le modèle européen (voir ci-après).

Premier semestre 2023Citroën ë-C3 (Europe)Après 7 ans de carrière, la C3 actuelle laissera la place à une nouvelle génération en 2023 qui sera disponible d’emblée, comme la C3 réservée aux marchés émergents dont elle devrait s’inspirer, en une variante électrique.© Citroën

Elle a beau essayer, génération après génération, rien n’y fait, la Citroën C3 n’a jamais réussi à inquiéter le duo Peugeot 208-Renault Clio sur notre territoire. Mais, 5ème au classement général depuis le début de l’année, on ne peut pas dire qu’elle fasse un bide, bien au contraire. Lancée en 2016, et restylée très légèrement en 2020, la génération actuelle laissera la place à une nouvelle au début de l’année 2023, après 7 ans de bons et loyaux services. On ne sait pas grand-chose pour le moment la concernant, si ce n’est qu’elle pourrait s’inspirer du look de la C3 produite en Inde et donc abandonner les formes rondouillardes caractéristiques de ce modèle depuis la première génération mais aussi qu’elle sera disponible d’emblée en une variante électrique, comme ses cousines e-208 et Corsa-e. Nous devrions commencer à voir des exemplaires camouflés rouler dans les prochains mois, nous en saurons donc rapidement plus à son sujet.

Peugeot e-308

Agnès Tesson-Faget, responsable produit 308, l’avait confirmé il y a quelques mois, la nouvelle compacte du Lion sera bien entièrement électrifiée. Aucune date n’avait été annoncée jusque-là, la présence d’un modèle zéro émission au premier semestre 2023 ne fait aucun doute, c’est d’elle dont il s’agit. Patience donc avant de la voir débarquer dans les concessions. A l’origine incompatible avec la base EMP2 V3, cette dernière a été adaptée afin qu’elle puisse accueillir sous son capot une motorisation 100 % électrique. Ses caractéristiques, on les imagine donc déjà : 136 ch et une batterie à la capacité de 50 kWh. Pas forcément une bonne nouvelle car aucun des modèles qui en sont équipés (e-208, DS 3 Crossback E-Tense, Mokka-e). A moins que le groupe ait le temps de développer un moteur plus puissant et des batteries à la capacité plus confortable d’ici-là. Réponse début 2023.

Peugeot 3008 III HybridIllustration du prochain Peugeot 3008© T. Posluszny

La dernière nouveauté Peugeot affichée sur le calendrier et attendue au premier semestre 2023 n’est pas la moins importante, loin s’en faut, puisqu’il s’agit du futur 3008. Il aura la lourde tâche de faire au moins aussi bien que l’actuelle, best-seller incontesté de sa catégorie depuis sa sortie en 2016. Look soigneusement travaillé, intérieur original et bien réalisé, prestations routières de haut vol, les raisons de son succès sont multiples. Toujours assemblé en France, à Sochaux, le prochain reposera sur une la nouvelle base STLA Medium du groupe, évolution de l’EMP2 actuelle, avec la possibilité d’intégrer des batteries dans le papier. De ce fait, le 3008 III sera proposé pour la première fois de sa carrière en une voire plusieurs versions 100 % électriques, lesquelles offriront jusqu’à 700 km d’autonomie. Mais avant cela, contrairement au modèle actuel qui n’en a profité que récemment, de l’hybride rechargeable sera disponible dès le début de sa commercialisation en 2023.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime