BYD (VE) : bénéfices en hausse de 14 % …. grâce aux masques
Le coin des blogs

BYD (VE) : bénéfices en hausse de 14 % …. grâce aux masques

Les bénéfices du constructeur chinois de voitures électriques BYD ont enregistré une hausse de 14,3% au premier semestre 2020. la méthode miracle ? Non pas la vente de véhicules … mais la fabrication de masques !

Le bénéfice de BYD en hausse de 14,3 % au premier semestre

BYD, dont l’activité principale est bien de produire et commercialiser des véhicules full électriques et des véhicules hybrides rechargeables, a enregistré un bénéfice net de 1,66 milliard de yuans au premier semestre. A comparer aux 1,45 milliard de yuans engrangés au premier semestre 2019.

La société basée à Shenzhen est soutenue par l’investisseur américain Warren Buffett.

Une diversification qui porte ses fruits

Le constructeur a annoncé vendredi qu’il était devenu le plus grand fabricant de masques au monde, sans toutefois fournir de plus amples détails chiffrés. Une « diversification » qui, en cette période de crise du coronavirus, l’a fortement aidé à pouvoir afficher une hausse de 14,3% de ses bénéfices au premier semestre, et ce, alors même que les ventes de véhicules ont chuté en raison de la pandémie liée au COVID-19 .

BYD a débuté son activité de production de masques au début de cette année, peu de temps après le début de la flambée des cas de coronavirus. En mai, il a déclaré qu’il pouvait fabriquer 50 millions de masques par jour.

Baisse des ventes de véhicules de 58 % en valeur glissante annuelle

Heureusement que les masques sont là pour permettre à BYD de redresser la barre … car coté activité automobile de la société, les choses sont beaucoup moins reluisantes.

BYD a en effet vendu 60 677 véhicules à énergie nouvelle (NEV) entre janvier et juin, en baisse de 58% par rapport à la même période 2019. Le constructeur a également vendu 97 951 véhicules à moteur thermiques , en hausse de 19%.
Pour rappel, les NEV comprennent les véhicules full électriques, les véhicules hybrides rechargeables à essence et à pile à hydrogène.
Les revenus ont chuté de 2,7% à 60,5 milliards de yuans contre 62,2 milliards de yuans an plus tôt.

La vente de NEV devrait reculer en Chine en 2020

Pour mémoire, les ventes globales de NEV en Chine, le plus grand marché automobile du monde, ont chuté de 37,4% au cours des six premiers mois 2020 par rapport à 2019.

L’Association chinoise des constructeurs automobiles prévoit des ventes de NEV de 1,1 million de véhicules cette année, soit une baisse d’environ 11% par rapport à l’année dernière.

BYD confiant pour 2020

BYD table désormais BYD sur un bénéfice de 2,8 à 3 milliards de yuans au cours des neuf premiers mois de cette année, ce qui – le cas échéant – constituerait une hausse de 78% à 91% par rapport à la même période 2019, alors que les ventes globales automobiles en Chine se redressent actuellement.

Notre avis, par leblogauto.com

Triste monde que celui où les constructeurs automobiles chinois voient leur salut en commercialisant des masques. Reste que cela signifie tout de même que la société sait à la fois être réactive et pragmatique … sachant flairer les bons filons. Lesquels ne sont toutefois que provisoires … la vente de masques n’étant pas destinée être à terme – du moins, espérons-le – une activité aussi profitable pour le constructeur.

Sources : BYD

Source de l’article

Laisser un commentaire