Nouveau 125 Husqvarna Svartpilen : notre essai complet
Essais

Nouveau 125 Husqvarna Svartpilen : notre essai complet


Titulaires des permis A1 et B, réjouissez-vous, Husqvarna étoffe sa gamme de motos de petite cylindrée. Cette déclinaison 125 de la Svartpilen pose des bases solides pour se frayer un chemin sur un segment de marché de plus en plus concurrentiel. Mais pas à n’importe quel prix !

Propriété du groupe autrichien KTM, le constructeur Husqvarna se démarque de l’ensemble des productions actuelles avec un coup de crayon audacieux, mêlant les formes complexes à un habillage généreux, plutôt bien réussi dans l’ensemble. Fabriquée au sein d l’usine Bajaj en Inde, cette Svartpilen se présente comme une première de la classe, toutefois, la finition provoque quelques interrogations, notamment la présence d’une foule de câbles au niveau de la tête de fourche et l’aspect disgracieux de vis trop apparentes, mais rien de rédhibitoire ! Le tableau de bord à cristaux liquides regroupe l’essentiel des informations utiles au quotidien, mais leur disposition n’est pas toujours facile à déchiffrer au premier coup d’œil.

Conduite pour tous

Taillée comme une arbalète, malgré une hauteur de selle imposante (835 mm), cette ‘’baby Husqy’’ engendre une position de conduite qui place les pieds en arrière. La géométrie offerte ici, laisse les genoux descendre sous les imposantes arêtes du réservoir et les bras bien tendus, en tout cas pour les pilotes d’1m70. Les plus grands cependant, n’auront pas la posture d’un crapaud ! La motorisation, issue de la KTM Duke 125, brille par sa discrétion et par sa plage d’utilisation. Les 15 chevaux Euro5 disponibles procurent des accélérations linéaires avant d’insuffler une dynamique supérieure passé les 7000 tr/mm. Des performances suffisantes pour envisager une évasion péri-urbaine. Quant à la boite à 6 rapports, précise et bien étagée, elle limitera les rétrogradages intempestifs.

Joueuse aussi

La Svartpilen profite d’une partie-cycle de pointe pour la cylindrée. La fourche, non réglable, contraste avec l’imposant amortisseur arrière. Ce dernier officie avec brio en absorbant au mieux les imperfections routières. La selle épaisse et moelleuse participe aussi au confort ‘’premium’’ de la moto. Côté freinage, la ‘’flèche noire (traduction de Svartpilen en suédois) opte pour un ABS à deux canaux. Tourné vers la performance et le déclenchement tardif, il peut se déconnecter uniquement à l’arrière grâce à une fonction au tableau de bord. Passage en mode ‘’Supermoto’’ pour les plus téméraires qui pourront ainsi goûter aux joies de la glisse. Au final, la monte pneumatique mixte demeure le point noir : si l’inscription en courbe est naturelle et sécurisante, les gommes limitent la prise d’angle et n’incitent pas à l’attaque totale, surtout sur chaussée mouillée. Le comportement dynamique s’en ressent également sur le naturel de la direction. Dommage, car malgré un poids de 146 kg, cette Svartpilen fait le plein de sensations.

Notre verdict sur le Husqvarna Svartpilen 125 cm3

Outil idéal pour un usage urbain, la Svartpilen ne rechigne pas à s’extirper des agglomérations pour quelques escapades. Séduisante sur le papier comme à l’usage, elle affiche toutefois un tarif élevé… de 5 299 €. Pas donné, certes, mais produite en petite quantité elle devrait attirer une clientèle désireuse de rouler différent.

Les plusDesignSuspensionsMoteur linéaire agréable à tous les régimesPartie-cycle impeccableLes moinsDétails de finitionCompteur pas très simple à déchiffrerPneumatiques mixtePrix un peu élevéFiche Technique du Husqvarna Svartpilen 125 cm3Moteur : mono cylindre 4-tempsCylindrée : 125 cm3Puissance : 15 chevaux à 9500 tr/mnCouple : 12 Nm à 7500 tr/mnBoite de vitesses : 6 rapportsCadre : treillis tubulaire en acierSuspension AV : fourche ø 43 mmSuspension AR : mono-amortisseurPneu AV : 110/70R17Pneu AR : 150/60R17Empattement : 1357 mmHauteur de selle : 835 mmRéservoir de carburant : 9,5 litresPoids : 146 kilos

Publié le 07/08/2021 Mis à jour le 07/08/2021 par Damien Lachaize

Source de l’article

Laisser un commentaire

Available for Amazon Prime